Cet article date de plus de 3 ans

Vendanges : un forum emploi à Sézanne

Un Forum Vendanges se tient ce mardi à Sézanne (Marne). Il s'agit de pourvoir les postes de cueilleurs encore nombreux cette année. 
© Laurent Meney
320 postes de vendangeurs proposés par une trentaine d'employeurs sont disponibles à Pôle Emploi à Sézanne dans la Marne. Pour les pourvoir, un Forum est organisé ce mardi à Pôle Emploi. Son entrée est libre de 8h30 à 16h. 

Un recrutement difficile cette année. Il y a en effet très peu de candidatures dans le bassin du Sud-Ouest marnais.

En cause notamment, la nature des contrats proposés. Très peu le sont avec logement.

Voici d'ailleurs ce qu'indique Pôle Emploi sur son site de recrutement :  

Pas d'offres avec logement sur les bassins de Reims, Châlons-en-Champagne (Vertus) et Vitry-le-François. Très peu de possiblité à Sézanne.

Reims, Châlons-en-Champagne et Sézanne
Il n’existe pas de camping et il y a peu de disponibilités en chambre d’hôte.
Candidatures locales avec moyen de locomotion pour Reims, co-voiturage possible pour Châlons-en-Champagne, pas de transport en commun à Sézanne.

Epernay
Quelques postes sur le bassin permettent de se loger, mais il n’y a pas de possibilité d’aide au transport pour les non logés.
Aussi, compte-tenu du nombre restreint d'offres logées, nous vous conseillons d'éviter de vous déplacer jusqu'à Epernay si votre candidature n'a pas été retenue.
Nous vous incitons vivement à postuler directement en ligne.

Vitry-le-François
Etre mobile, avoir un moyen de locomotion pour se rendre sur le lieu de travail

L’hébergement, ainsi que le transport, sont envisageables pour tous les autres bassins d’emploi du territoire champardennais.

Territoire alsacien
Aucun logement chez le vigneron, un hébergement doit être trouvé avant de contacter les viticulteurs (guide des campings dans le guide du vendangeur en Alsace)

> Plus d'informations et de détails sur le recrutement : le site de Pôle Emploi dans le Grand Est
 > Un Facebook mettant en ralation vignerons et vendangeurs : Facebook 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie vendanges