Cet article date de plus de 6 ans

Enlèvement de Berenyss : un meusien, trahi par son ADN, est en garde à vue

L'homme a été interpellé à son domicile dans la Meuse et se trouve en garde à vue quelques jours après l'enlèvement de la jeune Berenyss à Sancy (54). L'information sera confirmée par le procureur de la République de Briey Yves Le Clair lors d'une conférence de presse mardi 28 avril 2015 à 11h30.
L'information a été donnée sur le compte Twitter officiel de la gendarmerie nationale, Yves Le Clair, le procureur de la République de Briey donne une conférence de presse mardi 28 avril à 11h30 pour annoncer une avancée importante dans l'enquête sur l'affaire de l'enlèvement de la jeune Berenyss :

 


Selon nos informations, un suspect, ravisseur présumé de Berenyss, a été interpellé mardi matin vers 6h30 à son domicile, près de Stenay dans le nord de la Meuse. Cet agriculteur d'une cinquantaine d'années aurait été confondu par son ADN. Son domicile -où il aurait séquestré la fillette pendant plusieurs heures la semaine dernière avant de la libérer dans les Ardennes- a été perquisitionné dans la matinée.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers