A Laneuveville-devant-Nancy c’est le retour des guinguettes : "on aime bien danser sur des airs populaires"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener

Bientôt les vacances. Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle) accueille dimanche 22 mai sa grande guinguette. Un retour attendu depuis longtemps.

La ville de Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle) accueille dimanche 22 mai 2022 sa grande guinguette. Un retour espéré et attendu ! Et c’est gratuit. 

Ici dans le parc Fénal, à côté de la piscine, la guinguette y a élu domicile. Quelques tables et des chaises. Un bar, un restaurant tout simple.

En début d'après-midi, José, son accordéon, l'instrument emblématique, et son synthé entament doucettement un air de Philippe Lavil. "Il tape sur les bambous et c'est numéro un. Dans son île on est fou quand on est musicien".

Michèle : "en ce moment c'est un peu compliqué, on a un peu peur. La guinguette ça va nous réveiller, nous changer les idées. La politique ? J'en parle pas, ce n’est pas mon truc. Personne n’est d'accord. C'est un sujet tabou. On ne sera jamais d'accord".

A côté Liliane. Elle aussi, pour l'instant, ne quitte pas son siège. "J'attends. J'aime bien danser. Il faudrait faire ça tous les dimanches. Des rocks, des valses, le madison"

Et Francis qui visiblement est un danseur confirmé : "Tout va bien ! La musique j'adore, c'est pour ça que je viens là. J'adore la musique. Valse, tango, je danse tout. On attend le soleil. Et ben voilà ! MBappé a signé trois ans au PSG, tout va bien. On ne sait même plus le nombre de zéro..."

 

Dominique de Tomblaine. Ses boucles d'oreilles à clip derrière ses cheveux blonds. "Tout va très très bien. La guinguette, elle est super. José Pereira est formidable. Il chante bien. Y'a de l'ambiance. Avec lui on danse depuis des années". 

En fin d'après-midi Nadine revient s'asseoir : "Ben oui c'est important de savoir comment on va. MBappé, il reste avec nous. Mais José c'est notre champion. Mais ici c'est un rendez-vous de vieux ? Oh non !!!!! On vient pour guincher". De la salsa au tango.

Jean, le chapeau sur la tête. Il s'est fait beau, comme il dit. "José on le suit partout. Heureusement on ressort enfin après les confinements. J'adore l'accordéon. Et là on revient. Oui on est heureux. Les anciens savent s'amuser ! "

Dimanche, le retour de la guinguette est accompagné par l'orchestre-musette de José Pereira. "Alors on écoute quoi ? On passe tout de Philippe Lavil à Michel Sardou et Cookie Dingler".

Gilbert, 75 ans. Il vient de Blainville-sur-l'Eau. "Tout va impeccable ! Il faut se dépêcher ça à l'air de rechercher la pluie. La guinguette, impeccable. On va danser sur tout, sauf la valse parce que c'est du gazon. J'm'en fou de la politique".

Voilà la guinguette est éphémère. Et la pluie n'est pas tombée. 

Toutes les photos ont été prises le dimanche 22 mai 2022.