Simone Weber, “anéantie“ et ”écœurée” par le téléfilm inspiré de son affaire (AFP)

Simone Weber. / © France Télévisions
Simone Weber. / © France Télévisions

Simone Weber s'est exprimée mercredi 4 mai 2016, suite à la diffusion du téléfilm consacré à son affaire. Selon elle, il représente le contraire de ce qu'elle est. 

Par Islam Abdelouali

"Anéantie et écoeurée" 

Simone Weber, rebaptisée la "Diabolique de Nancy" par la presse, exprime son indignation, après avoir regardé le téléfilm consacré à son affaire sur France 3.

"Ils ne m'ont pas demandé l'autorisation", elle dénonce. "Ce téléfilm est une horreur, une ignominie impensable", "Je suis le contraire de cette femme aux manières ordurières que l'on voit à l'écran". 


"Quand je la vois embrasser le comédien à pleine bouche et lui sauter dessus, j'ai l'impression que l'on me fait passer pour une fille de trottoir", déclare
Weber, en niant la nature de la relation qu'elle entretenait avec la victime.

Weber, agée de bientôt 86 ans, ajoute qu'elle ne voit aucune ressemblance physique entre elle et la comédienne Véronique Genest.
Elle vit depuis sa libération en 1999 à Cannes (Alpes-Maritimes).

Succès d'audience.

Le téléfilm "La Bonne Dame de Nancy", diffusé hier mardi 3 mai 2016 à 20h55, place France 3 deuxième au niveau des audiences. Il a réussi à réaliser un chiffre de 3,3 millions de téléspectateurs. 

Ce film réalisé par Denis Malleval, s'inspire de l'affaire de Simone Weber qui, même après 25 ans du procès, conserve sa part de mystère. 

Le rôle de Simone Weber a été incarné par Véronique Genest, et celui de son amant par Yvan Le Bolloc'h. 

Si vous avez raté la diffusion hier, regardez le film en replay sur le site de France 3, ici. Il sera disponible à partir du 10 Mai 2016.

Flashback 

Simone Weber parle 
Simone Weber
Simone Weber


A lire aussi

Sur le même sujet

À Montier-en-Der, les photographes empruntent du matériel avant de l'adopter

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne