• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

BA 133 : les Mirages 2000D sont rentrés de Jordanie

© Cécile Boisson. France 3 Lorraine
© Cécile Boisson. France 3 Lorraine

Les quatre derniers Mirages, participant au dispositif de lutte contre Daech en Irak et en Syrie (Opération Chammal) à partir de la Base aérienne Projetée (BAP) française en Jordanie, sont rentrés en Lorraine en milieu d'après-midi lundi 29 août 2016.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Les quatre derniers Mirages luttant contre Daech à partir de la Base aérienne Projetée (BAP) française en Jordanie sont rentrés en Lorraine en milieu d'après-midi lundi 29 août 2016.
Les quatre aéronefs appartienent à l'escadron de chasse 03.003 «Ardennes» et rentrent d'une mission d'un mois et demi.

Présents par roulement, depuis novembre 2014, sur le théâtre d'opération Irak et Syrie, au départ de la Jordanie, les Mirages 2000D de la Base aérienne 133 de Nancy-Ochey ont achevé leurs missions réalisées dans le cadre de l'opération Chammal.

Comme annoncé en juin dernier par l'Etat-Major des Armées, ils seront désormais remplacés par des Rafales.

Trois à quatre Mirages et 50 hommes se sont relayés en continu pendant 46 mois sur cette opération.
Leurs missions étaient la frappe dans la profondeur (destructions loin dans les lignes ennemis) et l'appui-feu (délivrer un armement de précision comme à Mossoul en janvier 2014).
Opération Chammal : frappe contre Daech
Menée par des Mirages 2000D, cette opération s'est déroulé le 14 janvier 2016, près de Mossoul en Irak. - Etat-Major des Armées - Armée de l



L'opération Chammal

Lancée le 19 septembre 2014, Chammal est une opération conduite par les armées françaises en coordination avec nos alliés présents dans la région, pour assurer un soutien aérien aux forces armées irakiennes dans leur lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech.
Ces actions sont réalisées à la demande du gouvernement de l’Irak et dans le cadre des décisions du Conseil de sécurité des Nations unies, en particulier sa Résolution 2170 du 15 août 2014.

Commandée par le chef d’état-major des armées (CEMA) à partir du centre de planification et de conduite des opérations (CPCO), cette opération est réalisée sous le contrôle opérationnel du contre-amiral Beaussant, amiral commandant la zone océan Indien (ALINDIEN).

Source : Armée de l'Air

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus