• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Dommartin-lès-Toul : l’ancien hôpital Jeanne d’Arc accueillera une prison

Une 3e prison dans le Toulois
Une troisième prison verra le jour dans le Toulois. Elle fait partie d’un plan initié en octobre 2016 par l’Etat qui prévoit 33 nouveaux centres pénitentiaires. Cette maison d’arrêt sera implanté à Dommartin-les-Toul, à 20 km de Nancy. - France 3 Lorraine - Dominique Duforest et Bruno Courtaux

Le terrain proposé pour une maison d’arrêt de 600 places s'inscrit dans le respect du cahier des charges. Le Tribunal de Grande Instance et la Cour d’appel de Nancy se situent à 30 minutes. Le centre hospitalier et le commissariat de Toul à 10 minutes.

Par Didier Vincenot


La réaction de Laurent Guyot, maire (SE) de Dommartin-lès-Toul

Futur centre de détention de Dommartin : l'avis du maire
Réaction de Laurent Guyot, maire (SE) de Dommartin-lès-Toul. - France 3 Lorraine


La réaction de Dominique Potier, député (PS) de la 5ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

Entretien : Régis Gaudu
 

Réaction de Dominique Potier
Dommartin-lès-Toul : l’ancien hôpital Jeanne d’Arc accueillera une maison d’arrêt de 600 places - France 3 Lorraine - Entretien : Régis Gaudu


Le député de la 5ème circonscription (Toul), Dominique Potier (PS) accueille cette décision favorablement. 
Il estime à 200 ou 300 emplois engagés pour les opérations de démolition, dépollution et construction, sans oublier le personnel du futur centre de détention.


Le projet

Le terrain proposé par la commune de Dommartin-lès-Toul sur le site de l’ancien hôpital Jeanne d’Arc est retenu pour la construction d’une maison d’arrêt de 600 places.

Le terrain proposé s'inscrit dans le respect du cahier des charges. Le Tribunal de Grande Instance et la Cour d’appel de Nancy se situent à 30 minutes ; le centre hospitalier et le commissariat de Toul à 10 minutes.

Jean-Jacques Urvoas, Garde des Sceaux, ministre de la justice tient à saluer la forte implication des élus qui va devoir se poursuivre pour lever les contraintes techniques identifiées sur ce site ; démolition et dépollution sont désormais à engager.

A la demande du ministre, la Direction de l’Administration Pénitentiaire et l’Agence Publique pour l’Immobilier de la Justice vont poursuivre, en lien avec la Préfecture, les démarches foncières avec les études complémentaires et les procédures d'acquisition.

Source : ministère de la Justice.
Les implantations des centres de détention. / © Ministère de la Justice.
Les implantations des centres de détention. / © Ministère de la Justice.

 

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus