François Hollande en visite à Nancy pour mettre à l'honneur le service civique

© France 3
© France 3

Ce jeudi 10 novembre 2016, le chef de l'Etat est en visite à Nancy pour créer l'Institut de l'Engagement dans le Grand-Est. L'occasion de saluer la montée en puissance du service civique, en particulier en Meurthe-et-Moselle, deuxième département en nombre de volontaires

Par Christina Chiron

Un voyage présidentiel pour mettre à l'honneur le service civique. Moins d'un mois après la visite de François Hollande à Florange, le Président de la République se rend à nouveau en Lorraine ce jeudi 10 novembre 2016. Cet après-midi à Nancy, le chef de l'Etat va lancer l'Institut de l'Engagement dans le Grand-Est.
Il sera accompagné de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, de Yannick Blanc, Haut-Commissaire à l'engagement civique et de Martin Hirsch, Président de l'Institut de l'Engagement.
© Thierry Gelhaye
© Thierry Gelhaye

La Meurthe-et-Moselle, deuxième département en nombre de services civiques


Ce déplacement est l’occasion pour le chef de l’Etat de souligner la montée en puissance du service civique en France et de saluer particulièrement la bonne dynamique en Meurthe-et-Moselle. Le dispositif permet aux jeunes de 16 à 25 ans, diplômés ou pas, d’effectuer des missions de six à douze mois dans des associations, des collectivités locales ou des établissements publics.
En France, la Meurthe-et-Moselle est le deuxième territoire, après Paris, en nombre de jeunes en service civique. Depuis sa création en 2010, 85 000 jeunes se sont engagés, dont 2 600 jeunes en Meurthe-et-Moselle. Le premier employeur est le conseil départemental avec 400 contrats signés.

© Thierry Gelhaye
© Thierry Gelhaye

A quoi sert l'Institut de l'Engagement ?


Après des antennes créées dans le Grand Sud-Est (à Grenoble) et Grand Sud-Ouest (à Bordeaux), c'est donc Nancy qui accueillera le siège du Grand-Est. L'Institut est destiné aux volontaires du service civique et doit leur service de tremplin. Les jeunes repérés pour leur potentiel, la qualité de leur engagement ou leur intérêt sur un projet d'avenir sont suivis après leur service. L'Institut, chargé de faire le lien entre ces jeunes et les entreprises, agit sur trois axes.
- Parcours formation : une orientation vers des formations diplômantes
- Parcours professionnel : un accompagnement dans un projet professionnel
- Parcours création d'activité : un soutien dans la création d'entreprises ou d'associations

Le programme du chef de l'Etat


François Hollande devrait rencontrer aux alentours de 15h45 des jeunes en service civique, avec notamment la visite d'un atelier sur la lutte contre les discriminations et l’engagement citoyen.
Puis à 16 heures, il devrait signer un protocole d’accord pour le lancement de l'Institut de l'Engagement dans le Grand Est, avant un échange avec des jeunes volontaires et leurs tuteurs.

En marge de cette visite, la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FDSEA 54) et les Jeunes Agriculteurs ont annoncé mener une opération escargot cet après-midi. Plus d'informations dans notre édition de 19 heures

Le portrait de l'un de ces volontaires

Portrait volontaire service civique

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus