GRAND EST - Objectif CO2, les transporteurs s’engagent

Circulation sur l'A 31 / © France 3 Lorraine
Circulation sur l'A 31 / © France 3 Lorraine

Le programme Objectif CO2 est une charte d'engagements volontaires de réduction des émissions de Gaz à Effets de Serre (GES) associée à une démarche de labellisation. En décembre dernier, 11 entreprises de transport routier (marchandises ou voyageurs) du Grand Est se sont engagées.

Par Didier Vincenot

Objectif CO2, qu'est-ce que c'est exactement ?


Le programme Objectif CO2 est une charte d'engagements volontaires de réduction des émissions de Gaz à Effets de Serre (GES) associée à une démarche de labellisation. Ce programme est proposé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, le Ministère des transports et l'ADEME en partenariat avec les organisations professionnelles des transports routiers (FNTR, FNTV, OTRE, TLF et UNOSTRA).


Ce programme permet de réduire la consommation de carburant et les émissions de GES qui y sont associées, en  fixant un objectif de réduction et un plan d'actions sur une durée de 3 ans.

Il est donc possible de mesurer et suivre les émissions de polluants atmosphériques d'un parc de véhicules, et valoriser un niveau de performance environnementale.

Les entreprises de transports sont particulièrement concernées 

Le Programme Objectif CO2 constitue le seul dispositif national proposant aux entreprises un référentiel global et structurant en matière de réduction de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques de leurs activités de transport.


Le programme objectif CO2 offre aux entreprises de transports :


  • deux démarches complémentaires : une Charte de progrès et un Label de valorisation des entreprises les plus performantes

  • des outils opérationnels qui leur permette de manière précise d'évaluer, piloter et réduire leurs émissions de GES et de polluants atmosphériques

  • Un accompagnement gratuit et complet par des chargés de missions régionaux pour les sensibiliser aux enjeux environnementaux et les guider dans leur engagement dans la Charte et/ou l'obtention du Label.
     

 

Objectif CO2 déjà mis en place par des entreprises de transports marchandises et voyageurs de notre région

 

Objectif CO2 est une démarche citoyenne encouragée par les pouvoirs publics et les organisations professionnelles de transports routiers (FNTR, FNTV, OTRE, TLF et UNOSTRA).

 

11 entreprise de transport routier du Grand Est s'engagent

 

En décembre 2017, 11 entreprises de transport routier du Grand Est se sont engagées auprès du Ministère de la Transition écologique et solidaire et de l’ADEME dans le cadre de la Charte « Objectif CO2, les transporteurs s’engagent ».

Ces onze engagements sont, pour six d’entre eux, des réengagements d’entreprises ayant déjà signé une première Charte et qui, satisfaites des bénéfices qu’elles retirent à être dans la démarche, ont décidé d’aller plus loin encore.
 

  • En transport de marchandises, il s’agit des sociétés : Jost Logistic (68, Hœrdt), SETL Maire (88, Houécourt) et Voglertrans (67, Mulhausen).
  • En transport de voyageurs, il s’agit des sociétés : Express Sundgoviens (68, Ballersdorf), Keolis Sud Lorraine (54, Bouxières-aux-Dames) et Marcot (88, Xertigny).

Cinq autres entreprises, toutes de transport de marchandises, s’engagent, elles, pour la première fois dans la démarche :

Il s’agit des sociétés : Ballastières Helmbacher (67, Valff), Charl’Antoine Alsace (67, Haguenau), Location Transport Fontoy (57, Fontoy), Transports Alain Foulon (54, Champigneulles) et Transports Bellanger (54, Maxéville).

En tout, ces 11 entreprises représentent un total de 763 véhicules et 797 conducteurs.

Source : DREAL Grand Est



L'exemple du transport voyageurs


La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV), en partenariat avec l'ADEME et Régions de France, publie un état des lieux complet des filières énergétiques existantes et à venir pour les autocars afin d’offrir aux entreprises et aux autorités organisatrices de transport les réflexions nécessaires pour réussir une transition énergétique réaliste. (septembre 2017).

 

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus