• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Lunéville : près de 300 habitants mobilisés contre la nouvelle redevance des ordures ménagères

Pour certains, la tarification du ramassage des ordures ménagères a doublé voir triplé. / © Duforest Dominique / France 3
Pour certains, la tarification du ramassage des ordures ménagères a doublé voir triplé. / © Duforest Dominique / France 3

De nombreux habitants du bassin lunévillois sont descendus dans la rue ce samedi 16 février. Ils dénoncent la mise en place de la redevance incitative aux tarifs trop élevés. Une pétition est en ligne.
 

Par Justine Saint-Sevin

Ils sont environ 300 à s’être mobilisés dans la matinée de ce samedi 16 février 2019 à Lunéville (Meurthe-et-Moselle). Depuis l’annonce d’une nouvelle tarification de la redevance sur le ramassage des ordures ménagères les habitants du bassin lunévillois ne décolèrent pas. En effet, la formule lancée le 1er janvier 2019, provoque par endroit une augmentation de taxe du simple au double.

La redevance incitative prend désormais en compte la composition du foyer et la quantité de déchets produits. Objectif ? Inciter au tri et à réduire le volume d'ordures.

 

"Merci les affameurs de Lunéville !"

interpelle atterrée une retraité qui a vu sa redevance passer de 82 € à 178 €.

Une "nouvelle attaque du pouvoir d'achat"

Sur place nombreux arborent des gilets jaunes ou des écharpes, bonnets au couleur du mouvement. Tous munis de sacs poubelles pour battre le pavés et ramasser les ordures à l’occasion de cette marche, regrettent une "nouvelle attaque" de leur pouvoir d’achat. "Par exemple il y a des personnes qui passent de 3 euros la levée à 40, ça fait une augmentation de 200%", confiait en marge du cortège Rachid Nadri membre du collectif "Insupportable".

Le maire de la ville, Jacques Lamblin, a tenté de justifier la mesure auprès des manifestants. "On est maintenant dans une communauté de communes avec Baccarat et Gerbéviller et on est obligés d'avoir tous la même règle, c'est la loi. Ce qui se passe aujourd'hui n'est pas définitif !

D’ici 2021, la communauté de commune des territoires du Lunéville à Baccarat souhaite apposer un prix et un paiement au poids des ordures déposées. Les opposants ont lancé une pétition.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Stanislas

Les + Lus

Les + Partagés