• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy : une cérémonie pour les hommes du RAID

Cérémonie de remise des brevets RAID à Nancy, samedi 12 janvier 2019. / © RAID.
Cérémonie de remise des brevets RAID à Nancy, samedi 12 janvier 2019. / © RAID.

Samedi 12 janvier, 9 policiers du RAID ont reçu leur brevet, le dixième le recevra en privé dans quelques jours. Ce macaron, agrafé sur leur poitrine par le chef de l'antenne de Nancy, marque leurs 2 années "de services exceptionnels" et leur appartenance définitive à cette unité d'élite.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

C'est une cérémonie discrète qui s'est déroulée samedi 12 janvier 2019 dans les salons de l'Hôtel de Ville de Nancy (Meurthe-et-Moselle). 

Un cadre prestigieux pour une unité qui l'est tout autant : celle du RAID (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion), corps d'élite de la Police Nationale

Super flics à vie

Ce samedi, dix de ces super flics, issus des antennes de Strasbourg et de Nancy, se sont vu décerner leur brevet, matérialisé sous forme d'un macaron.

Neuf d'entre-eux, physiquement présents, se le sont fait accrocher sur la poitrine par le capitaine dirigeant l'antenne de Nancy.

A notre que le chef de l'antenne de Nancy a lui-même reçu cet insigne deux jours auparavant, à l'occasion des voeux aux policiers du ministre de l'Intérieur Christophe Castener à Moulins-lès-Metz (Moselle).

Cette distinction est remise à ceux qui ont effectué au moins deux ans de services exemplaires au sein du RAID.
Ils pourront désormais le porter tout au long de leur vie professionnelle même s'ils rejoignent par la suite une autre unité de la Police Nationale.

Et même si le public était très restreint pour assister à la cérémonie, les hommes se sont recagoulés pendant les photos pour des raisons de sécurité, les clichés étant destinés à être diffusés dans la presse.

Rapidité d'intervention sur la Lorraine et au-delà

Créée officiellement le 05 décembre 2016, l'antenne du RAID de Nancy, l'une des dix existant aujourd'hui en Métropole, marque la volonté des pouvoirs publics de resserrer le maillage territorial des interventions.

Un choix qui au-delà de la rapidité des interventions a également permis une plus forte interoperabilité (interne et externe) et une mutualisation plus grande des moyens entre les diverses unités du RAID.

Ces hommes n'agissent donc pas uniquement sur la zone Lorraine mais peuvent, tout au long de l'année, ponctuellement, renforcer en individuel ou par groupe, d'autres unités là où l'exige l'actualité. Ce fut le cas en décembre, lors de l'attentat terroriste islamiste à Strasbourg (Bas-Rhin).
Le soir même l'antenne de Nancy rejoignait la capitale Alsacienne en soutien de l'antenne locale du RAID.

Plus de soixante interventions

Au total, depuis la création, les hommes de la structure nancéienne sont intervenus plus de soixante fois pour interpeller des individus dangereux et ont mis hors de nuire quinze forcenés. L'unité compte actuellement une vingtaine de personnels, tous fonctionnaires di ministère de l'Intérieur mais avec des spécialistes (médecins urgentistes notamment) et des origines diverses.

Par exemple à Nancy, un ancien gendarme et un ancien légionnaire font partie de l'effectif. Comme les autres, ils ont passé le concours de gardien de la paix ou celui d'officier de police, trois années au sein d'un service action de la Police Nationale, puis la sélection, l'une des plus dure, sinon la plus dure de la police, pour entrer au RAID.
Le parcours du combattant ne fait alors que commencer : trois mois de formation initiale et le passage de tous les brevets indispensables aux missions tir, évolution en hauteur, tactique, secourisme ou encore protection rapprochée) puis six mois de probation à l'unité centrale à Bièvres (Essone) ou dans l'une des treize antennes du RAID  (il en existe trois Outre-Mer).

En 2019, l'antenne de Nancy sera ainsi renforcée par trois personnels supplémentaires dont deux passent actuellement les sélections.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus