• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy : la cité judiciaire bientôt rasée

Le bâtiment actuel est dysfonctionnel depuis sa construction dans les années 80. / © France 3 Lorraine
Le bâtiment actuel est dysfonctionnel depuis sa construction dans les années 80. / © France 3 Lorraine

A Nancy, la construction d’une nouvelle cité judiciaire a été actée par le ministère de la justice. Depuis plusieurs années, le personnel du bâtiment aux multiples dysfonctionnements dénonçait des conditions de travail de plus en plus précaires.  
 

Par Justine Saint-Sevin

Faire table rase du passé. Le dicton prend ici tout son sens. Le ministère de la justice a annoncé la création future d’une nouvelle cité judiciaire. Le bâtiment actuel, dysfonctionnel depuis sa construction dans les années 80, et propriété du Conseil départemental sera lui détruit.
 



Une décision saluée dans les rangs des personnels amenés à travailler au sein de la cité judiciaire.
 

C’est une bonne nouvelle dans le sens où on peut espérer que les mauvaises conditions de travail que l’on constate à l’heure actuelle vont se résoudre et que l’image de la justice va cesser d’être dégradée par la vision des locaux", confie dans les colonnes de l’Est Républicain, Me Frédéric Berna, bâtonnier de l’Ordre des avocats de Nancy.
 

Déjà en 2017, le syndicat majoritaire des magistrats l’USM (Union syndicale des magistrats) signifiait son ras-le-bol par l’intermédiaire de son représentant nancéien Amarale Janeiro. Ce dernier pointait du doigt des conditions de travail fortement dégradées, rallongeant les procédures et revenait sur les nombreux arrêts maladies et burn-out découlant de cette situation.
 

Fini les préfabriqués et la pluie en intérieur

 

Quid de cette future cité judiciaire ? Pour le moment peu d’informations ont filtré. Géographiquement le nouveau bâtiment qui contiendra les mêmes instances que l’ancien (à savoir tribunal d’instance, de grande instance et de commerce, et un conseil des prud’hommes) devrait prendre place en périphérie. Laissant libre un terrain non loin du projet de Pôle thermal.

Si l’on est à peu près certain que les magistrats en auront fini avec des ascenseurs hors service, des guichets improvisés dans des préfabriqués et de la pluie en intérieur, il faudra attendre quelques semaines avant d’en savoir plus.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus