Nancy : le château de Montaigu célèbre sa réouverture avec un week-end festif

Jouxtant le Musée de l’Histoire du fer, le Château de Montaigu invite ses visiteurs les 22 et 23 mai pro­chains pour célébrer sa réouverture. Déambulations musicales, spectacle équestre, visites guidées du château et de son potager... La saison débute sur les chapeaux de roue.

Extérieur du château de Montaigu.
Extérieur du château de Montaigu. © Bertrand Jamot

Après un hiver bien au chaud, le Château de Montaigu rouvre les portes de sa demeure et organise, à cette occasion, les 22 et 23 mai 2021, un grand week-end de fête avec :

Cette demeure exceptionnelle et méconnue fait partie d’un domaine situé à Jarville-la-Malgrange et Laneuveville-devant-Nancy. Il comprend, outre la maison du XVIIIe siècle, un parc de quinze hectares, une chapelle et l’ensemble du Musée de l’histoire du fer - Laboratoire de Restauration Archéologique des Métaux.

Le grand salon avec les décors peints de l’artiste décorateur Adrien Karbowski.
Le grand salon avec les décors peints de l’artiste décorateur Adrien Karbowski. © Bertrand Jamot

Un peu d’histoire

Le Château de Montaigu est construit au XVIIe siècle par Bon Prévost, receveur général des fermes de Lorraine. En mars 1921, Edouard Salin, sidérurgiste, archéologue et collectionneur d’art, rachète le domaine de Montaigu. Un incendie survient quelques mois plus tard, ce qui lui donne l’occasion de faire restaurer sa maison et de lui offrir un nouveau décor. Les collections sont constituées de meubles et d’objets provenant des nombreux achats effectués en salle des ventes et chez les antiquaires. Le propriétaire fait appel à l’artiste décorateur Adrien Karbowski, concepteur de nouveaux programmes décoratifs et auteur notamment des magnifiques peintures murales réalisées dans le grand salon. Une pièce est consacrée exclusivement à l’exposition des objets archéologiques mérovingiens, témoins de son activité de chercheur et inventeur de nouvelles méthodes de restauration des métaux.

C’est au total plus de 2.300 objets qui attestent ainsi du goût très sûr d’un collectionneur éclectique et averti. Attribué par le ministère de la Culture, le Château de Montaigu a obtenu le label "Maisons des Illustres".

Clavecin Philippe Denis 1674.
Clavecin Philippe Denis 1674. © Bertrand Jamot

Exposition par Gilbert1

A l'occasion de la réouverture du Château de Montaigu, l'artiste Gilbert1 investit les lieux avec une instalation artistique originale. Conçue en écho entre l'intérieur et l'extérieur de la demeure, cette oeuvre invite le public à découvrir ou redécouvrir cette bâtisse sous un tout nouvel angle.

Visites guidées

Uniquement les samedis et dimanches lors de la saison d'ouverture du château,  le public a la possibilité de visiter la chambre de ses derniers propriétaires, Edouard et Suzanne Salin. Horaires : 10h30, 11h30, 14h15, 15h15, 16h15. Durée : 20 minutes.

Infos pratiques

Le château est ouvert uniquement les vendredis, samedis et dimanches à partir du 22 mai jusqu'au 26 septembre 2021. En présence d'un guide, tous les week-ends. Tarif d'entrée : 5,30 € Tarif réduit : 3, 10 € Billet couplé avec le Musée de l'Histoire du fer : 7,30 € (tarif plein) et 4,30€ (tarif réduit) Gratuit les 1ers dimanches du mois.

Edouard Salin, Créateur du Musée de l’Histoire du Fer

Édouard Salin (1889 - 1970) est un ingénieur et archéologue français issu d’une famille de métallurgistes de la Meuse. Diplômé de l’École des mines de Paris, il est administrateur à la compagnie des forges d’Audincourt (Franche-Comté) à partir de la fin de la Première Guerre mondiale. En raison de problèmes de santé, il est forcé d’arrêter son activité en 1935 et se consacre alors à l’archéologie. Il effectue plusieurs fouilles sur des sites connus (comme Grand et la Basilique de Saint-Denis) et s’intéresse aux techniques métallurgiques des Mérovingiens. En 1920, il s’installe avec son épouse dans la demeure du Château de Montaigu. Il se passionne dès lors pour la structure des matériaux (métaux et verres), ainsi que pour le mobilier ancien qu’il restaure et expose chez lui. Avec l’aide de son collègue Albert France-Lanord, il développe des techniques de restauration et conservation des objets métalliques anciens. Ainsi, ils créent ensemble un laboratoire en 1950 qui est aujourd’hui situé dans les locaux du Musée de l’Histoire du Fer sous le nom du "Laboratoire d’Archéologie des Métaux".
De 1945 à 1969, il est président de la Société d’archéologie lorraine et du Musée Historique Lorrain. À la suite au colloque "Le Fer à Travers les âges", Édouard Salin et Albert France-Lanord décident de créer le Musée de l’Histoire du Fer, situé sur le domaine de Montaigu.
Édouard Salin meurt en 1970, en laissant derrière lui le Château de Montaigu, ainsi que toutes les précieuses collections qu’il renferme. Le château demeure intact depuis.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musée idées de sorties sorties et loisirs