Nancy: quel est le lien entre la musique et l’écologie ?

Des objets de récupération sont utilisés pour la création des instruments à cordes et à percussions. / © Stilian Peev / France 3 Lorraine
Des objets de récupération sont utilisés pour la création des instruments à cordes et à percussions. / © Stilian Peev / France 3 Lorraine

A Nancy l’association Séhor, crée des projets autour de la musique avec des jeunes ou des personnes âgées.  Composée de musiciens professionnels, elle récupère nos déchets pour en faire des instruments à cordes ou à percussion.  Rencontre à l'aube de ce printemps 2019.
 

Par Stiliana Peev

Tous les jours, au moins une fois, on écoute, on chante ou l'on joue de la musique. En ce printemps 2019 comme tout au long de l'année. La musique est essentielle pour l’homme. L’association Séhor à Nancy nous prouve qu’elle est également bonne pour la planète…

Manches à balai, tubes en pvc, boites de conserve, ou caisses à vin, ces objets que l’on jette facilement sont précieux pour l’association Séhor. 
Elle propose des ateliers dans les maisons de retraite ou les écoles pour transformer ces déchets en instruments. L’objectif est double: utiliser uniquement des matériaux de récupération et rendre la musique accessible à tous.  Ainsi une vielle roue de vélo se transforme en carillon, un bidon de lave glace en guitare et une vielle valise en batterie.

Je ne suis pas bricoleur à la base,  tout le monde peut y arriver 
- Nicolas Ohl, musicien de l’association Séhor

Plusieurs musiciens se relaient au sein de l’association. Chacun porte un projet différent. Nicolas travaille avec des adolescents de l’association "Jeunes et cité" et des personnes âgées d’une résidence. Ils préparent un concert pour le 29 juin 2019 au parc de Champigneulles. Les jeunes et les anciens ont fabriqué eux-mêmes les instruments.

C’est vraiment sensationnel d’arriver à faire de la musique avec tout ça... 
- Yvette, 95 ans

Transformer des déchets en instruments

Fabriquer des instruments à partir de matériaux facilement récupérables n’est pas nouveau. Des initiatives comme celle-ci existent partout à travers le monde. Vous avez probablement entendu parler des Cigar Box Guitars ou de l’orchestre symphonique de Cateura. Réinventer des instruments permet aux personnes àc faibles revenus de faire de la musique sans investir dans des instruments de marque.

Si vous voulez vous débarrasser de vos caisses à cigare ou à vin, tubes en pvc et autres objets qui peuvent faire caisse à résonance, ne les jetez pas ! Contactez l’association Séhor ou l’espace associatif "La Piscine" à Maxéville.
Déchets : Instruments de musiques
Vous pouvez suivre l'activité de l'association Séhor sur sa page Facebook.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus