• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy: le monument aux morts du 1er Empire de Vézelise vandalisé, un homme en garde à vue

Les quatre canons du monument aux morts du 1er empire de Vézelise ont été tagués à la peinture jaune. / © Jean-Pierre Petitcolas. France 3 Lorraine
Les quatre canons du monument aux morts du 1er empire de Vézelise ont été tagués à la peinture jaune. / © Jean-Pierre Petitcolas. France 3 Lorraine

Des tags jaunes sur les canons et des immondices ont été découverts ce samedi 8 juin 2019 dans l'enceinte du monument aux morts du 1er Empire situé à Vézelise. les gendarmes ont placé un homme en garde à vue.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Sur la base de plusieurs témoignages de riverains, un homme a été identifié et interpellé à la mi-journée par les gendarmes. Il a été placé en garde à vue suite aux dégradations constaté sur l'un des deux monuments aux morts de Vézelise.

Les canons entourant le monument aux morts du 1er Empire situé à Vézelise (Meurthe-et-Moselle) ont été tagués à la peinture jaune. Les inscriptions ont été découvertes samedi 8 juin 2019 au matin sur le monument situé à l'angle des D5 et D904. Des immondices ont également été déposées derrière la grille d'enceinte.

L'émotion est grande dans cette commune de 1.500 habitants située dans le Saintois, à une trentaine de kilomètres au sud de Nancy.
Le maire, lui, a déposé plainte.

C'est honteux c'est inqualifiable!
- Dominique Vollmar, maire de Vézelise

Les quatre canons ont été vandalisés, tagués de différentes inscriptions sur les affûts et les canons : des points d'exclamations, les mots pax, repaix (?) ou encore danger.
Aucune indication ne permet pour l'instant de connaître les raisons de ce vandalisme aux connotations antimilitaristes. Les gendarmes se sont rendus sur place en début de matinée avant de procéder à l'interpellation d'un homme. Selon des témoignages recueillis dans la matinée, une personne habillée d'une combinaison blanche aurait été aperçue descendant d'une camionnette, dans la nuit, aux abords du monument aux morts vandalisé.

Deux monuments aux morts à Vézelise

C'est une originalité de la commune, deux monuments aux morts y ont été érigés.
Celui qui a été vandalisé se compose d'une statue de fer posée sur un socle de pierre. La statue est celle d'une femme, une étoile sur le front, piétinant des fusils, tenant un rameau d'olivier de la main gauche et serrant un drapeau de la main droite. Elle pourrait représenter Minerve (Athéna chez les Grecs, déesse de la sagesse et de la guerre) dans l'antiquité romaine.
Les canons sont de 47mm, modèle 1937. Installés en 1948, ils remplacent les canons d'origine de 90mm, installés en 1908 et que les Allemands ont retiré en 1941 pour les faire fondre. Il n'existe en France qu'une dizaine de canons de 1937 encore répertoriés.
Le monument rend hommage à la fois aux 83 braves de la Grande Armée enterrés à Vézelise en 1813 et aux soldats du canton mort pendant la guerre de 1870.

Plus récent, le second monument aux morts Pour la patrie, aux morts des 2 guerres est installé devant l'hôtel de ville de la commune. Il se présente sous la forme d'un mur devant lequel se trouve un poilu casqué, en uniforme, les mains reposant sur deux stèles.

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus