Meurthe-et-Moselle : un cluster de COVID-19 identifié à l' EPHAD de Pulnoy, neuf résidents sont décédés

Un cluster de COVID-19 a été identifié à l' EPHAD de Pulnoy, près de Nancy (Meurthe-et-Moselle) lundi 10 août 2020. Après la découverte de 29 cas parmi les 84 résidents et de cinq cas parmi le personnel, neuf résidents sont décédés dimanche 16 août.
 
Identification d’un cluster à l'EHPAD de Pulnoy (Meurthe-et-Moselle).
Identification d’un cluster à l'EHPAD de Pulnoy (Meurthe-et-Moselle). © Sebastien JARRY/MAxppp
Une situation de cluster COVID-19 a été mise au jour à l’EHPAD de Pulnoy (Meurthe-et-Moselle), lundi 10 août. Sur 84 résidents que compte l’EHPAD de Pulnoy,  29 ont été testés positifs au COVID-19, ainsi que cinq professionnels.
"Il faut savoir que tous ceux qui sont décédés étaient pour la plupart des personnes, soit en fin de vie, soit en comorbidité avec des pathologies importantes, et c’est sûr que la Covid n’a rien arrangé. La Covid a même sans doute accéléré les choses", explique la directrice de l'établissement. 

Neuf résidents sont décédés

Une personne âgée de plus de 90 ans, ayant présenté un test PCR positif le 6 août et un test PCR négatif le 8 août, est décédée le 9 août. Huit résidents sont décédés ce dimanche 16 août 2020. Cinq personnes présentaient des facteurs de comorbidité."C'est triste pour les familles", dit Marc Ogiez, le maire de Pulnoy. "Désormais les visites sont interdites et il faut passer cette tempête du mieux possible", ajoute Marc Ogiez, joint par téléphone par France 3 Lorraine.

Je suis profondément attristé
Marc Ogiez, maire de Pulnoy

Cet établissement n’avait pas connu antérieurement de cas positifs chez les résidents et les salariés. "Parfois les malades développent des formes graves inflammatoires. On sait aussi que parfois ça s'arrête puis le virus revient. Donc, effectivement on peut être testé positif, puis négatif ", explique le Pr Christian Rabaud du CHRU de Nancy. 
Tout de suite, la direction a réactivé toutes les mesures du mois de mars : confinement immédiat de l’ensemble des résidents et prise des repas en chambre, surveillance et suivi médical,  réorganisation des plannings des équipes soignantes, nettoyage renforcé des locaux, information des familles des résidents, suspension des visites et des interventions extérieures, et arrêt des activités d’animations. 

En période Covid avec ma maman on se fait un petit coucou sur le balcon
La fille d'une résidente de l'EHPAD

Des tests avaient été menés dès l'apparition de symptômes chez un premier résident le 5 août dernier. Par ailleurs, l'Agence régionale de santé du Grand Est procède au recensement des "cas contacts". Elle va affecter cette semaine deux infirmières et deux aides-soignants supplémentaires à la maison de retraite de Pulnoy.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société