La recette du Père-Cent à Nancy : Des oeufs, de la farine mélangez c'est prêt !

© France 3 Lorraine / SG
© France 3 Lorraine / SG

Toléré, mais pas autorisé, le traditionnel Père-Cent s'est déroulé ce vendredi 23 mars à Nancy.
Et comme dirait ma grand-mère - avec la voix qui tremble - :
"Il faut bien que jeunesse se passe ".

Par Sophie Gueffier

Il est tôt ce matin.

Lorsque tout à coup :

L'irruption étrange d'un jeune homme vêtu d'or, cheveux frisouilles et lunettes noires (pour rester incognito).
"shiny shiny" ! (qui brille qui brille !)

Puis quelques rues plus loin, un autre être étrange, tout recouvert de carton.

Pince-moi je rêve ! 

Youtube : Bon dieu mais c'est bien sûr

Aujourd'hui, 23 mars 2018, les lycéens de Terminale fêtent le Père-Cent à Nancy.

Le père cent à Nancy 2018

Cent jours avant l'épreuve.
Cent jours avant les épreuves du Baccalauréat.
Le jour où tout est permis, ou presque.

Les proviseurs des lycée avaient reçu la consigne de la préfecture : "Tentez de garder en vos murs, les élèves au moins jusqu'à midi."
Ils ont bien essayé. 
Mais rien n'y a fait : les jeunes se sont autorisés à sortir des murs et de Loritz à Chopin, de Poinca à Jeanne d'Arc, et de Stanislas à Cyfflé, ils ont convergé vers la place Stanislas.


J'ai retrouvé mon homme doré. Moins brillant car fariné.
J'ai retrouvé le carton, par terre, tout écrasé; L'homme s'était évaporé.

J'ai évité les oeufs, j'ai été saupoudrée de farine, juste ce qu'il faut - Pas comme le  photographe de l'Est Républicain qui a été pulvérisé !! - 

Maintenant fini de rigoler ! Place aux révisions et là comme dirait l'autre on démarre une autre histoire. 

Youtube : on démarre une autre histoire Gérard Blanc

 

Sur le même sujet

Les + Lus