Traitement contre le coronavirus : Harmonic Pharma met ses données sur les médicaments à disposition des chercheurs

La start-up nancéienne propose de collaborer "gracieusement" avec les chercheurs afin d’aider à identifier et tester de potentiels traitements contre le coronavirus à partir de médicaments déjà connus. Explications avec Sinan Karaboga, chercheur à Harmonic Pharma, ce lundi 6 avril 2020.

Harmonic Pharma, start-up nancéienne, met à disposition des chercheurs sa base de données sur les médicaments afin d'identifier et tester de potentiels traitements contre le Covid-19 à partir de médicaments déjà connus.
Harmonic Pharma, start-up nancéienne, met à disposition des chercheurs sa base de données sur les médicaments afin d'identifier et tester de potentiels traitements contre le Covid-19 à partir de médicaments déjà connus. © France Télévisions
Le Covid-19 bouleverse notre quotidien et change notre mode de vie. Avec lui, le monde vit au ralenti. Pour l’instant, il n’existe aucun traitement pour soigner un patient atteint par le virus. Depuis plusieurs mois, le monde entier se mobilise pour lutter contre ce virus. Harmonic Pharma, société nancéienne spécialisée dans le repositionnement de médicaments, fait son entrée dans la course au traitement contre le Covid-19.

Disposition d’une base de données de tous les médicaments

Le 30 mars 2020, via un communiqué, l’entreprise a annoncé qu’elle met "immédiatement et gracieusement" à disposition des chercheurs virologues et les cliniciens ses données sur les médicaments pour lutter contre le Covid-19. Joint au téléphone ce lundi 6 avril, le Dr Sinan Karaboga nous délivre les détails de cette initiative. "On a à disposition une base de données de médicaments qui répertorie tous les médicaments qui sont aujourd’hui sur le marché et utilisés pour tout forme de pathologie", nous fait savoir le professeur. Et de poursuivre : "Nous avons développé une approche avec des outils logiciels qui nous permettent de rechercher dans cette base de données des médicaments qui seraient susceptibles d’être efficaces dans la lutte contre le covid-19".

La proposition de la start-up nancéienne est simple : mettre leur base de données à disposition des chercheurs afin d’aider à identifier et tester de potentiels traitements contre le Covid-19 à partir de médicaments déjà existants. "Concrètement nous faisons tourner nos outils logiciels sur notre base de données et on obtient une liste de molécules qui sont intéressantes à tester grâce à une collaboration qu’on a récemment mise en place dans le Grand Est avec une entreprise qui s’appelle Domain Therapeutics qui est capable de nous fournir la matière première : le médicament en poudre", explique le chercheur. "Ensuite, en fonction des résultats, cela permet d’avoir de nouvelles idées éventuellement à tester dans un essai clinique", poursuit-il.
 

Repositionnement de médicaments

Harmonic Pharma est spécialisée dans le repositionnement de médicaments. Cette spécialité permet en effet à l'entreprise, de trouver de nouvelles indications à des médicaments utilisés pour d’autres pathologies. "Chez Harmonic Pharma, les molécules qu’on propose, ce sont des molécules qui sont déjà connues", précise le Dr Sinan Karaboga. "Comme la chloroquine qui était utilisée à la base contre le paludisme, on essaie de l’utiliser aujourd’hui contre le Covid-19. C’est ce qu’on appelle le repositionnement de médicaments. C’est-à-dire essayer de trouver une nouvelle vie à un médicament déjà existant pour une autre thérapie", explique le directeur scientifique de Harmonic Pharma.

Notre approche c’est d’appliquer ce repositionnement moléculaire sur les molécules qui sont aujourd’hui sur le marché via un rationnel scientifique et de proposer des médicaments connus, simples et attestés dans la lutte contre le Covi-19 – Sinan Karaboga, directeur scientifique de Harmonic Pharma  

Des projets en cours

Actuellement, Harmonic Pharma collabore avec l’institut Curie, basé à Paris, qui recherche un traitement contre le cancer. "Avec eux on a développé un projet de repositionnement de médicaments avec succès. On a montré, grâce à nos outils logiciels, qu’un antibiotique dont on ne connaissait pas ses effets anticancéreux pouvait être efficace contre le cancer du poumon. Nous avons breveté cette découverte, et là nous sommes à la recherche de partenaire pour initier des essais cliniques", nous informe le professeur.

Parallèlement, la société travaille sur le développement des modèles de prédiction de la toxicité des molécules en général. Cette technologie permettra à une industrie utilisant des produits chimiques de valider que ses produits n’ont pas de toxicité pour l’utilisateur final.

Issue du laboratoire Loria, Harmonic Pharma est basé à Nancy depuis 2009. Ses travaux sont reconnus à l’international par ses publications, brevets et collaborations avec de grandes institutions de recherche comme les instituts Curie et Gustave Roussy. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société recherche culture sciences