Suicide au magasin Leclerc de Vandoeuvre-lès-Nancy : l'hommage des employés avec la mère de Maxime

Mardi 14 janvier, devant l'entrée de l'hypermarché, hommage et recueillement devant un portrait de Maxime, 34 ans. / © Eric Molodzoff, France 3 Lorraine
Mardi 14 janvier, devant l'entrée de l'hypermarché, hommage et recueillement devant un portrait de Maxime, 34 ans. / © Eric Molodzoff, France 3 Lorraine

Ce mardi 14 janvier, le syndicat FO a organisé un rassemblement sur le rond-point situé devant l'hypermarché Leclerc de Vandoeuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle). Un hommage en présence de la maman de Maxime. Il s'était suicidé samedi par arme à feu à l'intérieur même du magasin.

Par Yves Quemener

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce mardi matin devant le magasin Leclerc de Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) pour rendre une dernier hommage à Maxime après son suicide, samedi 11 janvier"On veut faire la lumière sur ce qui s'est passé, dit Frédéric Nicolas, Secrétaire départemental FO. Maxime a laissé une lettre, dans laquelle il explique la situation, les pressions de ses supérieurs."
La maman de Maxime était présente. Elle est arrivée vers 10 heures, accompagnée de la tante de Maxime. Elle s'est recueillie avec les autres salariés du magasin devant des fleurs et un portrait de Maxime, installés par les employés à l'entrée du magasin. Puis Fréderic Nicolas a pris la parole pour "dénoncer les conditions de travail dans la grande distribution et en particulier au Leclerc de Vandoeuvre".


Hommage et colère 

"Il ne faut pas que Maxime soit mort pour rien déclarait à France 3 Lorraine, Abdel Nahass, délégué FO, samedi, quelques instants après le suicide de Maxime Chéry, 34 ans. 
 
 
Ce rassemblement a pour but de dénoncer les conditions de travail dans la grande distribution. Notamment au magasin Leclerc de Vandoeuvre-les-Nancy. / © Eric Molodzoff, France 3 Lorraine
Ce rassemblement a pour but de dénoncer les conditions de travail dans la grande distribution. Notamment au magasin Leclerc de Vandoeuvre-les-Nancy. / © Eric Molodzoff, France 3 Lorraine

Dans un communiqué publié lundi, "la direction du magasin E.Leclerc de Vandoeuvre-lès-Nancy confirme avec émotion le décès d’un de ses salariés samedi 11 janvier. Toute l’équipe du magasin adresse ses sincères condoléances à sa famille et lui témoigne de son soutien dans cette épreuve dramatique"

Une cellule psychologique d’urgence assurée par six psychologues de l’hôpital de Nancy a été ce lundi mise à la disposition des salariés du magasin pour les accompagner. Une ligne téléphonique a également été mise en place pour les personnes préférant une assistance téléphonique plus discrète.

De son côté, le procureur de la République de Nancy a ouvert une enquête judiciaire. "La direction du magasin a mis tous les moyens à disposition afin que les faits puissent être établis avec précision dans les meilleurs délais".
 

Sur le même sujet

Les + Lus