• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Meuse : salariés et habitants se mobilisent contre le plan social de la papeterie Ahlstrom-Munksjo

Près de 300 personnes ont manifesté pour dénoncer les 77 licenciements prévus par le nouveau plan social. / © France 3/Jean-Christophe Panek
Près de 300 personnes ont manifesté pour dénoncer les 77 licenciements prévus par le nouveau plan social. / © France 3/Jean-Christophe Panek

Ce samedi 19 janvier, plusieurs centaines de personnes, salariés de la papeterie Ahlstrom-Munksjo et habitants de Stenay, se sont regroupées dans les rues de la ville pour dénoncer les 77 licenciements prévus par un plan social d’envergure.

Par Justine Saint-Sevin

Les salariés de la papeterie Ahlstrom-Munksjo de Stenay (Meuse) se mobilisent. En réponse à la fermeture d'une machine qui a acté la suppression de 77 postes après négociations en août dernier, ce ne sont pas moins de 300 personnes, salariés et familles, qui se sont retrouvées, samedi 19 janvier 2019, à 13h30 devant l’usine en présence du maire de la commune et de plusieurs élus du canton. Après quoi, comme prévu, le cortège a été rejoint dans les rues de la ville par près de 200 habitants.

En août dernier, Stéphane Perrin, maire de Stenay et conseiller départemental du canton, précisait alors dans les colonnes de l'Est Républicain que "la papeterie de Stenay, c’est 5 % de l’emploi sur notre ville, c’est énorme. Quand on pense que 84 foyers vont être concernés, ça fait mal. Pour nous, c’est une catastrophe." Une situation d'autant plus préoccupante que l'entreprise se place comme le véritable poumon économique du canton de Stenay.
 

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus