VIDÉO - Dénoncé en images, “l'élevage de visons de la Meuse doit fermer !“ pour l'association ”One voice”

Une femelle vison et ses petits. Élevage de Spincourt (Meuse) / © document remis One voice
Une femelle vison et ses petits. Élevage de Spincourt (Meuse) / © document remis One voice

Comme 4 autres élevages en France, la ferme à visons de Spincourt (Meuse) est dénoncée  lundi 23 septembre en vidéo par l'association de protection animale "One voice".  La Fashion Week de Paris est l'occasion de dévoiler les conditions d'élevage des animaux à fourrure.

Par Jean-François Didier

Cages crasseuses, puanteur, déjections et enfermement: les causes de la souffrance des visons en quelques mots.
Le but de la campagne de l'association "One voice" est clair: dénoncer en images pour obtenir la fermeture des cinq élevages de visons français.
Ce lundi 23 septembre 2019, début de la "Fashion week" -semaine de la mode- de Paris, marque aussi le début de la diffusion de clips réalisés par l'association de protection animale. Pour Muriel Arnal, présidente et fondatrice de One voice, jointe au téléphone : 

Il y a trop de souffrance et de pollution. Les cinq élevages français doivent fermer !
Muriel Arnal, présidente One voice

Ces documents vidéos révèlent et dénoncent les conditions de "détention" des petits mammifères dans les fermes de Haute Saône, de l'Orne, d'Eure-et-Loire et de la Meuse.
Elevages de visons en France- clip One voice
Association de protection animale One voice- sept 2019 - one voice

Engagement de la Ministre

L'association a rencontré Elisabeth Borne, la ministre de la transition écologique,  à la fin du mois d'août.
La ministre s'est engagée à prendre " des mesures importantes à l'automne".
La présidente de One Voice rappelle qu' "aux Pays Bas, la décision de fermer les 160 lieux d'élevage d'ici 2024 vient d'être prise ! Cela représente 4 millions d'animaux".
Elevage visons de Spincourt -Meuse
Vidéo de l'association One voice- protection animalière - one voice

En juillet 2019, l'association avait dénoncé les "effroyables conditions de détention des visons en Eure-et-Loire" et lancé une pétition nationale pour la fermeture des lieux d'élevage de ces animaux à fourrure.
Dans une nouvelle pétition en ligne, One voice demande simplement l'arrêt de ces pratiques pour cette fin d'année 2019.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus