Bure : un mois ferme pour rébellion

Une petite trentaine de personnes en soutien à l'opposant antinucléaire ce matin devant le tribunal de Bar Le Duc. / © France 3 Lorraine Frédéric Madiai
Une petite trentaine de personnes en soutien à l'opposant antinucléaire ce matin devant le tribunal de Bar Le Duc. / © France 3 Lorraine Frédéric Madiai

Le tribunal de Bar-le-Duc (Meuse) a condamné, ce mardi 30 janvier, à un mois de prison ferme, un opposant au projet d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure.
 

Par Jean-François Didier

Mardi 30 janvier 2018, le tribunal de Bar-le-Duc a condamné à un mois de prison ferme, un opposant au projet Cigeo de Bure (Meuse). Ce militant anti-nucléaire était poursuivi pour rébellion.

Poursuivi pour rébellion

L'homme avait été interpellé le 20 septembre 2017 lors d'une perquisition à la Maison de la résistance.

Il était poursuivi pour rébellion et refus de se soumettre au contrôle d'identité, au test d'alcoolémie et à la prise d'empreintes digitales et d'ADN.

Le 17 janvier dernier, le parquet avait requis deux mois de prison pour le refus de prises d'empreintes et quatre mois pour menaces de mort. 

Selon le collectif d'opposants au projet d'enfouissement réuni ce matin devant le tribunal :

Cette condamnation est une première.

Le point avec Jean-Philippe Tranvouez

 

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus