• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Ne confondez pas Bures (avec un s) et Bure (sans s), ces deux communes de Lorraine n'ont aucun lien entre elles

Le village de Bures, 70 habitants, souhaite redonner un coup d’éclairage à sa base de loisirs et se différencier de Bure en Meuse. / © France 3 Lorraine
Le village de Bures, 70 habitants, souhaite redonner un coup d’éclairage à sa base de loisirs et se différencier de Bure en Meuse. / © France 3 Lorraine

Bure, dans la Meuse, est connue pour le projet de centre de stockage des déchets nucléaires qui pourrait y être installé.
Mais qui connaît Bures (avec un s), en Meurthe-et-Moselle ? Le village a lancé une campagne publicitaire pour se différencier de son homonyme de la Meuse.

Par Yves Quemener

Le petit village de Bures, avec un s, souffre malgré lui d'une bien mauvaise image.
Pour donner une meilleure image, la mairie a lancé en ce mois de mai 2019 une grande campagne de publicité, surtout pour mettre en avant les attraits de son tourisme vert. 

Car quand on parle de Bure (sans s), en général, on évoque le village meusien, où se trouve le laboratoire du projet CIGEO. Là-même où pourrait être implanté un centre souterrain de stockage de déchets nucléaires.
Bon gré, mal gré, le Bure de la Meuse jouit donc d'une indéniable notoriété (dont elle se passerait bien).

Mais l'autre Bures, lui, situé à 120 kilomètres à l'ouest du Bure (Meuse), a bien du mal à se faire un nom.

Havre de paix blotti dans la vallée du Sanon (Meurthe-et-Moselle), le village aimerait aussi développer le tourisme nature autour de sa base de loisirs.

La volonté est surtout d'essayer de mieux identifier notre village de Bures, le nôtre.
-Michel Marchal, le maire de Bures (54)

Une campagne publicitaire pour se différencier

Depuis la mi-mai, donc, affichage 4x3, prospectus, encarts dans la presse et site internet invitent les citadins à venir profiter de la base nautique de Meurthe-et-Moselle, de ses bungalows et d'un environnement préservé.

Nous avons un site qui est vraiment à l’écart et on peut y découvrir la nature.
Ghislain Marchal, responsable de la base de loisirs. 

"Nous avons par exemple un petit chemin qui mène à un mirador. Celui-ci permet d’avoir une vue sur l'étang et les oiseaux" dit Ghislain Marchal, responsable de la base de loisirs. 

Pour faire sa publicité, la commune a investi 20.000 euros. Presque un quart de son budget.
Le maire est même allé jusqu'à Bure, dans la Meuse, pour demander un petit coup de pouce financier à l'Andra.
Car l'agence des déchets radioactifs s'est souvent montrée généreuse avec les collectivités locales. 

Les élus espèrent de cette campagne des retombées positives, en terme de fréquentation touristique. Et peut-être qu'au bout du compte, le nom du village va finir par devenir un atout.
 
Bure avec ou sans s ?

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus