• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Verdun : la forêt domaniale fortement impactée par les scolytes

Par milliers, les larves de scolyte logent sous l'écorce des épicéas, les grignotent et les affaiblissent. / © France Télévisions
Par milliers, les larves de scolyte logent sous l'écorce des épicéas, les grignotent et les affaiblissent. / © France Télévisions

La sécheresse et la chaleur de l'été 2018 ont favorisé la propagation du scolyte, cet insecte dont les larves mangent le bois des épicéas. Le 3 décembre, l'ONF a rendu publique sa décision : traiter le mal en abattant le tiers des résineux de la forêt du champ de bataille de la Première guerre.

Par Jean-François Didier

Le scolyte, insecte xylophage - qui mange le bois - a envahi la forêt domaniale de Verdun et fortement touché ses épicéas.
Le 3 décembre 2018, à proximité de l'ossuaire de Douaumont, la direction locale de l'ONF a annoncé à la presse son intention de traiter radicalement le problème : l'abattage d'un tiers des résineux plantés juste après la Première Guerre Mondiale.
 
Scolyte
Les grands travaux d'abattage ont démarré. - France 3 Lorraine - Inès Pons Texeira - Jean-François Didier


Pas de traitement anti-scolyte

Selon Damien Galland, directeur de l'ONF à Verdun :
"La sécheresse de l'été et de l'automne 2018 a favorisé la propagation de l'insecte et a affaibli les défenses des épicéas. Résultat : nous devons abattre les arbres pour des raisons de sécurité - la forêt est un site touristique très fréquenté - et pour pouvoir exploiter les bois avant leur pourrissement."
  
 

Sur le même sujet

REIMS. Gilets jaunes et forains

Les + Lus