• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Verdun : obus dans la Meuse, les démineurs en repêchent près de six tonnes

L'opération a mobilisé les démineurs toute la matinée. / © France 3 Lorraine
L'opération a mobilisé les démineurs toute la matinée. / © France 3 Lorraine

Les démineurs de Metz sont une nouvelle fois intervenus mardi 5 et mercredi 6 septembre dans le fleuve, à hauteur de Sivry-sur-Meuse, au nord de Verdun. Ils avaient été alertés fin juillet sur la présence d'obus au fond de l'eau grâce à une vidéo relayée par France 3 Lorraine.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Ce sont près de six tonnes d'obus allemands de la première Guerre Mondiale, immergés dans la Meuse depuis une centaine d'année, qu'ont repêchés les démineurs de Metz, ces mardi 5 et mercredi 6 septembre 2018.

France 3 vous avait révélé le 27 juillet dernier la présence de ces obus.

Une information donnée par l'un de nos internautes qui était parti rechercher son chien dans la rivière, en pleine période de canicule. C'est lui qui avait filmé les munitions au fond de l'eau.
 

Quelques jours plus tard, trois plongeurs du service de déminage de Metz avaient extrait pas moins de douze obus enfouis au fond de la Meuse.

Six tonnes d'obus dans l'eau

Mais il en restait bien plus, près de six tonnes selon nos confrères de L'Est Républicain.

C'est donc une forte mobilisation des services de sécurité qui a été activé ces mardi 5 et mercredi 6 septembre afin de récupérer un maximum de ces pièces d'artillerie.
Ces munitions proviennent de l'armée impériale allemande. Les soldats allemands les auraient jetés dans l'eau vers la fin de la guerre, afin que les français ne puissent les récupérer.
 

Importante mobilisation

Aucune information n'a été donné sur leur réelle dangerosité par les services de l'Etat, mais le risque était manifestement trop grand pour les laisser immerger au milieu de la Meuse.

Plusieurs plongeurs ont donc été une nouvelle fois mobilisés ainsi qu'un engin de chantier et un camion de la sécurité civile.
Une fois retiré de l'eau un à un, les obus de différents calibres ont été stockés et sécurisés dans des caisses de bois avant d'être évacués par les démineurs.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus