Jardins : pourquoi le miscanthus est une plante tendance aux multiples avantages

Publié le Mis à jour le

C'est une plante aux avantages protéiformes. Facile à planter et à entretenir, elle se fait une place au soleil dans votre jardin et vous apporte de multiples avantages. Vous pouvez aussi vous satisfaire de son côté ornemental. Suivez la tendance miscanthus.

Une vraie gagnante de concours cette plante : "Miss Kantus" ou plutôt miscanthus ! Et bien mieux que ça, une alliée tous terrains. Cette graminée offre au jardinier des atouts variés pour son jardin. Mais elle sait aussi faire les yeux doux aux paysans, car sa production offre bien des usages et des intérêts. Enfin, à la maison, elle sait aussi se rendre utile. Faisons un tour avec Eric Charton, animateur du club relais jardin et compostage de l'Eurométropole de Strasbourg pour en embrasser les qualités (du miscanthus, hein !).

Utile à la campagne

Parce que la plante est capable de nettoyer le sol des nitrates contenus dans les "intrants azotés", les produits de traitement ou d'engrais utilisés en agriculture conventionnelle. Ainsi quand l'agriculteur veut nettoyer ses parcelles de ces nitrates, il peut planter du miscanthus. La plante va capter les nitrates, s'en servir pour se développer puis à la fin de l'hiver, les faire passer de ses tiges vers les rhizomes où ils se concentrent. Durant ce cycle elle  joue un rôle de filtre naturel contre les nitrates, sources de pollution des sols. 

Mais ce n'est pas son seul atout pour le paysan. Le nom familier du miscanthus, c'est l'herbe à éléphant. Le lecteur perspicace que vous ne manquez pas d'être, en a déduit que la plante offre un festin facile aux éléphants. Sa variété la plus haute peut atteindre 3 mètres de hauteur et porte le nom de giganteus. Plantée en haie, elle constitue une barrière efficace à la fois contre les gibiers mais aussi contre les épandages des parcelles voisines. 

Et comme toutes les haies, elle offre un abri de choix aux insectes, oiseaux et petits mammifères, garantissant ainsi une protection de la biodiversité.

Enfin sur un sol en pente, elle permet de stabiliser la terre et éviter les écoulements de boue grâce à son système racinaire.

Elle joint l'utile à l'agréable au jardin

Comme toutes les graminées, ses tiges virevoltent au gré du vent et diffusent un sympathique bruissement, qui berce les oreilles du jardinier poète - Comme Eric Charton -. Leur aspect gracile et élégant constitue un élément ornemental apprécié par les jardiniers rêveurs. Brise-vent et brise-vue, c'est le double effet miscanthus apprécié par tous.

Vous pouvez couper les cannes à la fin de l'hiver et vous en servir comme paillage pour votre potager ou vos massifs. La couleur, la brillance et la taille fine de ses cannes en font un paillage plus agréable qu'un paillis traditionnel. Petit plus, garanti par Eric Charton, il a l'autre avantage de ne pas être apprécié par les limaces. Idéal donc pour pailler ses fraises. D'autant plus qu'il n'a jamais été traité. Une plante élégante et un paillage pailleté !

Comme dans les champs, vous pouvez vous constituez des haies éphémères. Au printemps, les tiges font grandir et servir de brise-vue avec vos voisins. A la fin de l'hiver, vous coupez les tiges pour en faire du paillage et donc vous limitez l'ombre qu'une haie traditionnelle continue de fournir. Quant au feuillage qui a fané à l'automne, il recouvre le sol en empêchant le retour des adventices. Trois en un !

Sachez enfin, qu'une fois installé, le miscanthus peut durer 25 à 30 ans. Veillez tout de même à ne pas vous trompez de place en les plantant, car ils sont difficile à déplacer. Et aidez-le un peu la première année à lutter contre les adventices qui rivalisent pour la conquête du terrain.

Seul bémol peut-être, le miscanthus ne va pas arranger les allergies aux pollens.

Et en plus elle est serviable

Et oui. Elle a tout pour elle : élégante, utile et bien urbaine.

Amie de l'homme, elle peut fournir de la biomasse pour fabriquer de l'énergie (la méthanisation). Broyée, elle s'utilise comme combustible à chauffage pour la maison. Elle peut aussi servir d'isolant en construction, et même produire du bio-éthanol. Les débouchés économiques ne manquent pas pour le producteur qui voudrait se lancer dans une production durable.

Plantée en épandange, elle sert aussi de station d'assainissement dans de petites communes. Et elle est garante de la qualité de l'eau dans les zones de captage.

Plus près de nous, dans le jardin, elle enchante nos oreilles les jours venteux. Sa grande taille nous protège des yeux curieux de nos voisins.

Amie des bêtes, elle leur fournit refuge et protection dans la nature tant qu'elle se dresse. Une fois broyée, elle se transforme en litière. Amie de la terre enfin, elle filtre les nitrates, fournit du paillage de protection, stabilise les terrains en pentes.

Un atout de taille.