Espace : des collégiens de Sarralbe dialoguent avec un spationaute de l'ISS

Le spationaute Italien Luca Parmitano(à droite) et le russe Alexander Skvortsov à Baïkonour le 20 juillet 2019. / © YURI KOCHETKOV - MaxPPP
Le spationaute Italien Luca Parmitano(à droite) et le russe Alexander Skvortsov à Baïkonour le 20 juillet 2019. / © YURI KOCHETKOV - MaxPPP

Opération exceptionnelle pour les collégiens de Sarralbe (Moselle) : une liaison radio d'un quart d'heure avec l'espace s'est déroulée ce mardi 8 octobre à 16h29. À bord de la Station Spatiale Internationale (ISS), le spationaute italien Luca Parmitano a répondu à leurs questions.

Par Jean-François Didier

Mise à jour le 8 octobre à 17h30

Mission accomplie !

A 16h29 très précise, la liaison a bien été établie.
Les élèves du collège Robert Doisneau de Sarralbe (Moselle) ont vécu une aventure incroyable ce mardi 8 octobre 2019 vers 16h29. Ils ont réussi à communiquer avec la Station Spatiale Internationale (ISS). Durant dix minutes les jeunes ont questionné en direct l'astronaute italien Luca Parmitano. Des questions préparées quelques jours plus tôt avec leur professeur. Des questions qui devaient être courtes et ponctuées d’un « over » afin d’indiquer ainsi chaque fin de communiqué. L’élocution devait d’être rapide et audible afin d’assurer la bonne réception des messages.
 
Liaison radio entre des élèves de Sarralbe et la Station Spatiale Internationale (ISS)
20 élèves du collège Doisneau de Sarralbe ont communiqué avec l'astronaute italien Luca Parmitano - Moselle.fr/ariss

Une expérience unique

  • "Avez-vous peur quand vous faites une sortie dans l'espace ?" 
  • "Est-il difficile de vivre ensemble dans la station ISS ?" 
  • "Est-il difficile de s'adapter à la vie dans l'espace ?" 
  • Comment dormez-vous?" etc ..
Les jeunes étaient très émus de pouvoir ainsi échanger avec Luca Parmitano.
C’est dans le cadre du programme Ariss que cette communication entre terre et ciel fut possible. Ariss (Amateur Radio on the International Space Station) est une organisation de radio amateure mondiale qui collabore avec les agences spatiales afin de pouvoir créer des expériences de communications radio entre l’ISS et des écoles du monde.
Depuis plusieurs années, le collège Robert Doisneau mène une politique ambitieuse visant à développer la curiosité et la culture scientifique des élèves. De nombreuses opérations ont déjà été menées : lancement d'un ballon-sonde, acquisition et exploitation d'une station météo, suivi de météorites avec une caméra Fripon (partenariat CNRS), rencontre avec des scientifiques du projet Mercure de l'Agence spatiale européenne et visite du centre de Darmstadt en Allemagne...
Les éléves de l'établissemnt ont pu suivre l'échange depuis le gymnase 

ARISS est donc à la fois l'aboutissement d'un long travail et la concrétisation d'un rêve pour les élèves et les enseignants.             
Pour établir le contact, l'établissement scolaire a installé des antennes sur le toit du collège et a sollicité la participation du club de radio amateurs F6KFT de Théding.
 

Un travail longuement préparé

Une expérience similaire avait eu lieu le 27 avril 2017 avec les lycéens de Hélène Boucher à Thionville qui ont pu échanger via une liaison radio avec Thomas Pasquet, alors présent dans l'ISS. Le projet s'appelle ARISS (Amateur Radio on the International Space Station) et engage un nombre de partenaires impressionnant et prestigieux : la NASA aux États-Unis, l'agence Rosaviakosmos en Russie,l'Agence Spatiale canadienne, leur homologue japonaise (JAXA) et l'Agence Spatiele Européenne (ESA). Rien que ça !

Des élèves du monde entier ont pu ou pourront vivre l'expérience. En France, seuls deux établissements ont été choisis :  l’école des Charmilles, à Thiez (Haute-Savoie), en avril dernier et le collège Doisneau de Sarralbe pour ce tchat unique du mardi 8 octobre.

La passion d'un prof

Le collège mosellan a été sélectionné grâce à Pierre Wilhelm, professeur de mathématiques mais surtout passionné d'astronomie. Son dossier de candidature, nourri de cette passion, a donc été retenu après 18 mois de préparation.

Une vingtaine d'élèves pourra donc discuter avec le spationaute Italien Luca Parmitano. Le dialogue durera entre 8 et 15 minutes, selon les conditions de liaison et de passage de la station spatiale au dessus du collège. La station passe à une vitesse de 28.000 km/h !

Les élèves sélectionnés ont déjà préparé leurs questions. Une répétition générale a eu lieu le 27 septembre, une salle de contrôle et une régie ont été installées pour l'occasion et tout s'est bien déroulé.
 
L'affiche de l'événement. / © Document remis -page FB Département de la Moselle
L'affiche de l'événement. / © Document remis -page FB Département de la Moselle

600 élèves dans le gymnase

Pour assister en direct à cette conversation unique, les élèves du collège et de sept écoles du secteur seront regroupés dans le gymnase où un écran géant les attend. Ils seront 600 !

Vous pourrez également suivre cet événement à distance puisque le département de la Moselle va le retransmettre en direct sur internet en suivant ce lien : www.moselle.fr/ariss
 
Un collège aux allures futuristes voire spatiales. / © Document remis - Page FB Collège Doisneau
Un collège aux allures futuristes voire spatiales. / © Document remis - Page FB Collège Doisneau
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Record du monde du GPS Drawing à vélo

Les + Lus