Cet article date de plus de 6 ans

Hayange (57) : le maire retire ses délégations à la première adjointe

Le maire FN de Hayange a retiré mardi 26 août 2014 à sa première adjointe, Marie Da Silva, les délégations qui lui avaient été confiées il y a cinq mois. Fabien Engelmann a pris cette mesure en attendant la décision de son conseil municipal du 3 septembre prochain.
© FTV Lorraine
Ce nouveau coup de tonnerre politique est aggravé par la décision de la nouvelle directrice générale des services de la ville de ne pas prolonger sa collaboration au-delà de sa période d’essai qui s’achève.


Encore une polémique

Hier, le collectif Hayange plus belle ma ville a déclaré qu’« en seulement quatre mois de mandat, l’incompétence du maire a entraîné des polémiques portant inévitablement atteinte à l’image et à l’attractivité de la ville » et que ce dernier « est incapable de maintenir la cohésion nécessaire dans son entourage ».

Samedi, une cinquantaine de personnes ont manifesté dans les rues de la ville de 15 000 habitants pour dénoncer le "patriotisme frauduleux" de la municipalité, qui a repeint aux couleurs tricolores des wagonnets de mine et au début du mois, une controverse avait opposé la municipalité et l'auteur d'une sculpture, que le maire avait décidé de repeindre en bleu sans l'en avertir.

Conseil municipal du 3 septembre

L'Est Républicain du jour rapporte que l'ex-première adjointe n’entend pas être mise au ban de la majorité municipale sans livrer sa version des faits. Elle a commencé à raconter hier que si le torchon a si vite brûlé au sein du duo gagnant des dernières municipales, c’est parce que le maire "décide seul, en toutes choses" et que les intentions affichées pendant la campagne se sont évaporées "au profit d’actions de… coloriage."

durée de la vidéo: 00 min 55
Hayange rififi



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique société fabien engelmann rassemblement national