Dominique Gros, l'ancien maire de Metz publie ses mémoires, "la gauche reviendra à Metz, j'en suis convaincu"

Publié le
Écrit par Christophe Gomond
Dominique Gros auteur de "Mémoire de maire" aux éditions Essevé.
Dominique Gros auteur de "Mémoire de maire" aux éditions Essevé. © Yves Kreidl/FTV

Un an et demi après son retrait de la vie politique, l'ancien maire PS de Metz Dominique Gros publie ses mémoires chez Essevé Editions ce jeudi 13 janvier 2022. L'occasion de revisiter ses deux mandats et de dire sa vérité.

C'est un exercice auxquels beaucoup d'hommes politiques ont succombé : publier des mémoires quelques mois ou quelques années après avoir quitté l'arène politique. L'ancien maire socialiste de Metz a senti le besoin de raconter de l'intérieur ses deux mandats, ses douze ans passés à la tête de la capitale mosellane de 2008 à 2020.

Intitulé sobrement "Mémoires de maire", le livre a fait son apparition dans les bonnes librairies messines ce jeudi 13 janvier. Ne vous attendez pas à des révélations fracassantes, le style est fidèle au personnage : posé, méticuleux et précis.

Les choses sont dites, les sujets abordés mais sans méchanceté. Même s'il se défend sur certains sujets comme l'affaire de la place de la Comédie, on sent clairement que l'objectif de ces mémoires est d'abord de mettre en valeur tout ce qui a été fait en deux mandats. Quelques heures avant la publication de cet ouvrage, Yves Kreidl et Emmanuel André de France 3 Lorraine ont rencontré longuement Dominique Gros pour évoquer avec lui les principaux thèmes abordés dans "Mémoire de maire".

Pourquoi des mémoires ?

"C'est une sorte de nécessité intérieure. Quand on a été aux affaires dans une responsabilité importante, mettre par écrit les principaux évènements selon moi qui se sont passés durant ces deux mandats, me sont parus comme une évidence.

C'est ma petite brique à la construction du mur de l'histoire de Metz

Dominique Gros, ancien maire de Metz

C'est difficile d'écrire mais j'y ai pris un certain plaisir parce qu'il y a des anecdotes, des choses que les gens ne savent pas. C'est ma petite brique à la construction du mur de l'histoire de Metz."

Les premières années

"On a dit que la ville de Metz était la belle endormie, c'était ça. Il y avait énormément de problèmes dans les écoles, il n y avait pas de transports en communs modernes, il y avait énormément de choses qui manquaient et puis on a lancé le projet Mettis qui est une opération de restructuration de l'urbanisme."

Le Mettis

"Le Mettis, c'est une évidence, c'était de gauche en quelque sorte. J'ai suivi le chantier tout le long, même le dimanche avec mon vélo. J'ai complètement communié avec le responsable de ce chantier.

Je connais plusieurs maires de grandes villes qui ont été battus parce que les travaux de transports en commun étaient encore au milieu du chantier

Dominique Gros, ancien maire de Metz

Je pourrais en parler des heures tellement c'était compliqué. Passer dans des endroits improbables. Le Moyen-Pont, il a fallu le doubler tout en continuant à laisser la circulation, des affaires énormes. Mais à la sortie, c'était prêt six mois avant. Il y a beaucoup de gens qui auraient aimé que ce soit prêt après, et là du coup, j'étais dégagé parce que ça ne pardonne pas. Je connais plusieurs maires de grandes villes qui ont été battus parce que les travaux de transports en commun étaient encore au milieu du chantier."

La culture

"J'ai géré la construction de Pompidou. Par contre, la nuit blanche, c'était pour réveiller la ville. C'était une vaccination incroyable. Ça a été un succès incroyable. Cette nuit blanche, elle a pemis de créer Bliiida plus tard. Ils ont commencé à faire des start-up, à faire de la création culturelle.

La nuit blanche, c'était pour réveiller la ville. ça a été un succès incroyable

Dominique Gros, ancien maire de Metz

On est rentrés doucement dans la catégorie des métropoles grâce à Bliiida parce qu'on a eu le label French Tech qui est un label extrêmement recherché."

Le deuxième mandat

"J'ai signé pour Amazon parce que si ce n'était pas chez nous, ça aurait été au Luxembourg. Ça fait 600 emplois en CDI sans compter les intérimaires. C'est important parce que ce sont des emplois peu qualifiés donc ça correspond à une population souvent touchée par le chômage."

L'affaire de la place de la Comédie

"J'avais envie de parler de cette calomnie. L'idée, elle est de moi, c'est de faire un hôtel place de la Comédie. Il y a eu un appel d'offres et c'est une connaissance de mon fils qui a gagné. Et on a dit c'est parce que c'est le copain de son fils qu'il a gagné. C'est dégueulasse parce que je ne peux pas empêcher mon fils d'exister. Ça a pris une telle ampleur, en plus un homme de gauche. Ça m'a touché. J'avais envie d'en parler. J'ai ma conscience pour moi. A un moment donné, ça a tangué quand-même, tellement la calomnie était puissante". 

La défaite de la gauche en 2020

"La liste de gauche de Xavier Bouvet a été prodigieuse avec les Verts, il a réussi une performance extraordinaire mais à la fin, il n'a pas fait alliance avec une autre liste.

La gauche reviendra à Metz, j'en suis convaincu

Dominique Gros, ancien maire de Metz

C'est ce petit plus qui lui aurait permis de gagner. Lui, il pense autre chose puisqu'il a fait autrement mais il faut toujours discuter avec tout le monde, les gens qui sont à peu près compatibles. Cela dit, la gauche reviendra à Metz, j'en suis convaincu puisque maintenant, elle l'a connue. Elle sait que ça peut très bien se passer". 

Le livre de Dominique Gros "Mémoire de maire" chez Essevé éditions a fait l'objet d'une première impression de 400 exemplaires. Une réédition est prévue en cas de gros succès dans les librairies messines.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.