EN IMAGES Fin de carrière pour Franck Ribéry, retour sur son passage éclair au FC Metz

Publié le Mis à jour le

A 39 ans, Franck Ribéry, trahi par son genou, a décidé de mettre fin à plus de deux décennies de professionnalisme. Une carrière qui passe par l'Allemagne (Bayern Munich), la Turquie (Galatasaray), l'Italie (Fiorentina, Salernitana) mais aussi l'hexagone avec notamment 21 matchs en Ligue 1 sous les couleurs du FC Metz.

Exclu du centre de formation de Lille, Franck Ribéry a démarré sa carrière à Boulogne en troisième division, s'est baladé de club en club jusqu'à se faire un nom, d'abord à Brest puis surtout à Metz, avant de filer à Galatasaray puis à l'OM, intégrant la sélection nationale à 23 ans, avant le Mondial-2006 où les Bleus de Zinédine Zidane échouent en finale.

Durant la saison 2004-2005, le staff du FC Metz et Jean Fernandez ont le nez creux. Direction le Finistère pour superviser un jeune joueur qui enflamme le National avec le Stade Brestois. Arrivé à Metz, Franck Ribéry crève l'écran. Quelques apparitions suffisent à faire de Ribéry un top-joueur. L’expérience en Lorraine ne dure que six mois. Après seulement 21 matches en L1 (1 but) dont un match mémorable face à Lyon, il laisse perplexe ses partenaires en filant au mercato hivernal à Galatasaray, en Turquie, au mercato d’hiver. Fin de l'aventure en Lorraine sous les couleurs grenats.

"C’est une perte importante pour l’équipe", avait réagi Jean Fernandez à l'époque sur le site du club, "Franck est un joueur de qualité qui nous a beaucoup apporté pendant les matches aller. Il a encore beaucoup à apprendre. Ce n’est pas en six mois que l’on peut tout connaître du haut niveau. Maintenant, personne au sein d’un club n’est irremplaçable. Même si, dans l’objectif du maintien, j’aurais préféré pouvoir compter sur lui."

A 39 ans, l'ancien N.7 supersonique, trahi par son genou, a décidé de mettre fin à plus de deux décennies de professionnalisme, terminus de pérégrinations multiples dans l'Hexagone (Boulogne, Alès, Brest, Metz, Marseille), en Turquie (Galatasaray), en Allemagne (Bayern Munich) et en Italie (Fiorentina, Salernitana).

En Allemagne, au Bayern Munich, le Français a tout gagné, que ce soit en Bundesliga (neuf titres), en Coupe (six), SuperCoupe (quatre). Sur la scène européenne, l'apogée de sa carrière coïncide avec le triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions en 2013, l'année de sa troisième place au Ballon d'Or. (Avec AFP)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité