Metz : Amazon ouvre un nouveau centre de distribution à Augny sur l’ancienne base aérienne de Frescaty

L'entrepôt du géant américain Amazon a ouvert ses portes à Augny (Moselle) lundi 30 août. En France, c'est le huitième et surtout le plus important centre de distribution. Un projet qui inquiète certains habitants. Ils redoutent notamment les nuisances sonores.

Amazon, le géant américain de la distribution ouvre à Augny (Moselle) son huitième et nouveau centre de distribution en France. Les salariés ont découvert l’immense entrepôt de 185.000 m², le plus grand de France lundi 30 août 2021. "C’est la satisfaction du travail accompli pendant ces trois ans de travail pour l’équipe de la mairie et de la Métropole", explique le maire d’Augny, François Henrion. "Car installer une telle entreprise, ce n'est pas rien. C’était vraiment le parcours du combattant et je ne m’attendais pas avoir autant de difficultés pour ouvrir un site comme celui-ci. Il fallait faire comprendre aux habitants que je ferais tout pour qu'il n’y est pas de nuisances. Et c'est le cas."

 

 

Sur le site de France Bleu Lorraine, la directrice du centre de Augny, Angeline Bilodeau explique que : "Dès lundi, le site sera complètement prêt à opérer au quotidien. Nous sommes dans les dernières étapes, nous finalisons l'installation des barrières Covid pour s'assurer d'une distanciation de deux mètres au moins".

Au moment de sa présentation officielle en mai dernier, la direction d’Amazon de Metz-Frescaty avait annoncé au moins mille embauches en CDI dans les trois ans. La campagne de recrutement continue. Les offres d'emploi sont disponibles sur le site amazon.jobs.

Une implantation contestée

Un projet longtemps tenu secret car ici les riverains redoutent l'arrivée du bruit, des camions, des voitures et des nuisances sonores. "On a réfléchi à éviter que ces camions traverse la commune dans le projet d’implantation et il y a la possibilité d’accompagner ce projet pour éviter que les camions circulent dans la commune. Mais nous sommes très inquiet et très en colère", raconte une riveraine du quartier. "Inquiet parce qu’on a peur de ce qu’il va se passer, normalement un camion toutes les cinq minutes devrait circuler 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Bref on attend de voir."

Les colis préparés à Augny seront envoyés principalement en France et dans tout le Grand Est.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie société social