Metz : Desvallieres un projet immobilier de 35 000 mètres carrés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Kreidl
L'ancien site de la caserne Desvallières
L'ancien site de la caserne Desvallières © Yves Kreidl

La Ville de Metz poursuit  sa transformation avec ce nouveau projet : 35 000 mètres carrés de logements, bureaux et commerces vont remplacer la caserne Desvallières d’ici 5 ans.

L’histoire :

En 2009l’Etat se sépare de l'ancienne caserne Desvallières.
La Ville de Metz devient propriétaire en 2016 pour un peu plus de deux millions d’euros.
Le site devient une ZAC (Zone d'Aménagement Concerté).


L'aménagement du site :

Les 16 000 mètres carrés d’équipements publics seront assumés par La Ville de Metz.
Il s'agit des voiries, des liaisons piétonnes, des espaces plantés et des squares.
Le tout pour un montant prévisionnel de 2 640 000 Euros.

Le bâti :

-30 000 mètres carrés de logements soient 330 logements seront construits.
Au moins 25% de logements sociaux seront accessibles à la location.
-5000 mètres carrés de bureaux et commerces s'y ajoutent avec un supermarché de 2500 mètres carrés.

Le tout pour un montant non communiqué à ce jour.



Les partenaires :

Les promoteurs immobiliers engagés sont au nombre de six : Bouygues, ICADE, le groupe MATCH, la SCCV DESVALLIERES RDL, BATIGERE et NOVEMIA.


La facture pour la Ville :

Coût total estimé de l’opération pour La Ville de Metz : 6,1 millions d’euros.
La revente du site doit lui rapporter 5, 2 millions euros auxquels s’ajouterait une subvention de l’Etat de 344 000 euros.
Resteraient donc 576 000 euros à la charge de la municipalité soit un dixième du budget total.



Vous pouvez consulter l'ensemble des projets d'urbanisation menés par la Ville de Metz ici.

 


Reportage de Matthieu Mercier
 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.