• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Pompidou Metz : un bilan 2018 sans grande surprise

© Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
© Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine

Ils sont loin, les chiffres de 2010 au moment de l"ouverture du musée messin, avec pas moins de 800.000 visiteurs ! Désormais, le centre Pompidou Metz reste cantonné entre 300 et 350.000 entrées. Avec 332.500, le millésime 2018 ne fait pas évoluer cette tendance.

Par Bruno Demange

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 320.000 visiteurs en 2015, environ 300.000 en 2016, un "pic" à près de 346.000 en 2017... La grande question était donc "qu'est ce que 2018 aura donné ?". Le nombre d'entrées pour l'année qui vient de s'écouler a été communiqué par le musée : l'établissement a constaté une baisse de 14.000 visiteurs par rapport à 2017, et une fréquentation globale dans la lignée des années précédentes.
 

Quels ont été les grands moments de 2018 ?

Un 1er trimestre au rythme japonais !
Lors du début d'année, l’ensemble des espaces du Centre ont présenté la scène artistique ont été consacrés à trois expositions "Japan-ness". Au total, 272 800 visiteurs, spectateurs ont été comptabilisés dans le cadre de cette "Saison Japonaise".

L’Aventure de la couleur
En février, certaines oeuvres phares du Centre Pompidou ont permis une exploration thématique de la couleur appréhendée comme un "vecteur d’émotions et de sensations" ou comme un support infini de réflexions sur la matérialité de la peinture. C’est une véritable traversée de la couleur qui a ainsi été offerte aux visiteurs. La couleur a aussi été une véritable porte d’entrée dans l’histoire de l’art pour le jeune public.
L'aventure se poursuit, dans la Grande Nef, jusqu'au 22 juillet 2019.


Un printemps 2018 marqué aussi par l'expo Couples modernes
Cette exposition organisée en collaboration avec le "Barbican Centre" de Londres a reçu un très bel accueil presse et a connu un grand succès public avec plus de 91 000 visiteurs. Elle a permis de découvrir plus de quarante couples de créateurs à travers plus de 900 œuvres et documents. 

"Peindre la nuit" transforme les visiteurs en noctambules 
Depuis cet automne, cette exposition intègre le thème de la nuit dans la peinture moderne et contemporaine. Car la nuit est une source d’inspiration majeure de l’histoire de l’art, et demeure un terrain d’expériences fécond dans l’art contemporain.
Cette thématique se poursuit en 2019, jusqu'au 15 avril, dans les galeries 2 et 3.


 

Les autres rendez vous de 2019


Lee Ufan. Habiter le temps
Du 27 février au 30 septembre 2019 /Galerie 1

Rebecca Horn. Théâtre des métamorphoses
Du 8 juin au 11 novembre 2019 / Galerie 2

Opéra Monde. La quête d’un art total
Du 22 juin 2019 au 27 janvier 2020 / Galerie 3

L’Œil extatique. Sergueï Eisenstein à la croisée des arts
Du 28 septembre 2019 au 24 février 2020 / Grande Nef

Sculptures. Œuvres Phares du Centre Pompidou (Titre provisoire)
À partir du 21 novembre 2019 / Galerie 1

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus