Le pont de Rombas nécessite des travaux d'entretien car il est “vieillissant et dégradé”

Le pont de Rombas en Moselle a besoin de travaux d'entretien assez lourds selon la Dir'Est / © Guillaume Robin, France 3 Lorraine
Le pont de Rombas en Moselle a besoin de travaux d'entretien assez lourds selon la Dir'Est / © Guillaume Robin, France 3 Lorraine

Le ministère des Transports a établi une liste des ponts qui nécessitent des travaux. En Moselle, le pont de Rombas est en mauvais état. Un pont de plus de 8.000 m² construit en 1976. Mercredi 27 novembre, la Dir'Est explique que "le pont nécessite des travaux assez lourds de rénovation". 

Par Yves Quemener

Le ministère des Transports a établi dès 2018, après la catastrophe de Gênes (Italie), une liste de 23 ponts qui nécessitent des travaux en priorité.

Parmi ces ponts, celui de la ville de Rombas (Pont RV7 sur l'Orne à Rombas) situé sur la N52 et construit en 1976. Il est exploité par DIR Est. 

"Nous allons faire les travaux de rénovation d’ici quatre ou cinq ans. Ce sont des travaux assez lourds, principalement pour l’entretien des appareils d’appui car le pont est quand même vieillissant et dégradé", explique Rafael Ortiz chef d'ouvrage à la Dir’Est, joint par téléphone ce mercredi 27 novembre 2019.
"Il y aura plusieurs mois de travaux pour un budget minimum de deux millions d’euros".
Le pont de Rombas est dimensionné pour un convoi de 120 tonnes. / © Guillaume Robin, France 3 Lorraine
Le pont de Rombas est dimensionné pour un convoi de 120 tonnes. / © Guillaume Robin, France 3 Lorraine

Le pont de Rombas n’est pas dangereux et l’ouvrage a déjà été réparé en 1997 et 2001.
- Rafael Ortiz, chef d’ ouvrage à la  Dir’Est.

Rafael Ortiz explique qu' il faudra "d’abord faire une étude. Le pont de Rombas est dimensionné pour un convoi de 120 tonnes".

Deux niveaux de classement

Au total, ce sont 23 ponts -dont 15 du réseau routier national concédé (autoroutes) et 8 du réseau non concédé- qui avaient besoin de travaux fin 2017, selon une liste publiée le 26 septembre 2018 par la ministre des Transports, Elisabeth Borne.

Il existe deux niveaux de classement, le 3 et le 3U, ce dernier concerne les travaux les plus urgents à réaliser
Le pont de Rombas est classé en niveau 3, c'est à dire "un ouvrage dont la structure est altérée et nécessite des travaux de réparation mais sans caractère d'urgence". 

sujet criant d'actualité

Réagissant sur Twitter à la publication de notre article, la Fédération des travaux publics (FTP) de Lorraine indique qu'il s'agit d'un "sujet criant d'actualité (qui sera) abordé lors de la réunion du 5 décembre à Metz sur le thème "entretien et maintenance des ouvrages d'art".
 

La Fédération des  travaux publics de Lorraine regroupe 350 entreprises et agences, employant plus de 10.000 salariés", précise son compte Twitter.
 

Comment l'état de ces ponts est-il surveillé ?

Trois niveaux de contrôle sont prévus. 
"Chaque ouvrage doit être visité au moins une fois par an par son gestionnaire. C'est un examen rapide, mais qui doit être suffisamment approfondi pour jauger l'état global du pont, détaille Eric Chamard, responsable mission qualité et développement durable à la DIRSO, sur le site France Info
"Tous les trois ans, une visite plus complète est organisée. On observe toutes les parties visibles, et sur la base de ce que l'on nomme un catalogue des désordres, on attribue une note à chaque partie de l'ouvrage, puis à l'ouvrage dans son ensemble."
Ensuite, un troisième examen, encore plus approfondi, est prévu tous les 6 ans en moyenne. 
"Là, un bureau d'étude spécialisé intervient, et des experts observent chaque détail de l'ouvrage. Des nacelles sont utilisées pour observer toutes les parties du pont et consigner les désordres", continue le spécialiste. 
C'est à cette issue que des travaux de réparation ou d'entretien peuvent être prescrits, ou que le tonnage maximum autorisé d'un pont peut être revu à la baisse après une de nouveaux calculs.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus