• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Subutex : peine confirmée pour le Dr Furlan

Le docteur Jacques Furlan (à gauche) et son avocat Me Dominique Rondu. / © France 3 Lorraine
Le docteur Jacques Furlan (à gauche) et son avocat Me Dominique Rondu. / © France 3 Lorraine

Ancien maire de Hombourg-Haut (57), le docteur Furlan a été condamné à nouveau en appel ce jeudi 1er décembre à Metz. Pour avoir prescrit trop de Subutex à des toxicomanes. Deux mois de prison avec sursis, "pour avoir escroqué la caisse primaire d'assurance maladie". Il va se pourvoir en Cassation. 

Par Matthieu Mercier

Trafic ou pas ? telle est la question. Et la Justice a tranché à nouveau ce jeudi 1er décembre à Metz. "Oui le docteur Jacques Furlan a bien abusé de la prescritption du Subutex. Oui, il a eu un "comportement mercantile", en enchaînant 11 456 consultations en 2012, quand la moyenne des médecins lorrains et de 4 546. 

Confirmant ainsi le jugement du tribunal correctionnel de Sarreguemines qui condamnait le médecin en janvier 2016, à 2 ans de prison avec sursis et 2 ans d'interdiction d'exercer la médecine ainsi qu'à une très forte amende. Dans son arrêt, la Cour d'Appel affirme que ce comportement jugé abusif, a jeté un discrédit sur la médecine.

Jamais Jacques Furlan ne fait son autocritique »



indique la cour d’appel de Metz.

Jacques Furlan était le plus gros prescripteur de Subutex en Moselle.

L'avocat de jacques Furlan l'a annoncé dès hier, son client ne compte pas en rester là. C'est désormais vers la Cour de cassation qu'il vont se tourner. Et tenter ainsi de prouver sa vérité. 

Le subutex, c'est quoi ?

Ce médicament contient une substance proche de la morphine. Chez le toxicomane à l'héroïne ou aux autres drogues, il permet de supprimer les symptômes du manque qui surviennent lors de la privation de drogue, et qui sont en grande partie à l'origine de la dépendance.

Il est utilisé chez les toxicomanes comme produit de substitution. Sa prescription complète une prise en charge médicale, sociale et psychologique, indispensable pour limiter le risque de rechute

En savoir plus 

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus