Nouvelle année : les bonnes et les mauvaises surprises du 1er janvier

EN 2018, attention aux PV de stationnement qui seront plus chers dans certaines villes d'Alsace / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
EN 2018, attention aux PV de stationnement qui seront plus chers dans certaines villes d'Alsace / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Vaccins, tarifs de l’énergie, PV de stationnement, prix à la pompe…2018 arrive avec dans sa hotte bon nombre de changements dans les domaines de la vie courante. Voilà ce qui va changer chez vous.

Par Marie Coulon

A chaque nouvelle année ses bouleversements. En 2018, si la taxe d’habitation diminuera pour 85% des ménages, si le smic sera revalorisé, si les publicités deviendront interdites pendant les émissions destinées aux enfants, c’est aussi votre porte-monnaie qui devrait trinquer.

Des amendes salées !


En application de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, dès demain, chaque ville pourra désormais fixer ses tarifs de stationnement et le montant de ses PV. Fini donc l’amende à 17 euros partout en France. En Alsace, si certaines villes comme Obernai ont choisi de ne pas augmenter le tarif, d’autres, à l’inverse, n’y vont pas de main morte.

Colmar par exemple. Pour une contravention, il vous en coûtera dans quelques heures 25 euros au lieu de 17. Une flambée du PV adoptée par la ville le 16 octobre dernier et qui répond à deux objectifs:
améliorer la politique de stationnement : meilleure lisibilité, amélioration des taux de respect de paiement, de la rotation des véhicules et donc de l'occupation de la voirie
augmenter les finances publiques : les recettes des amendes sont perçues intégralement par la ville de Colmar et sont destinées à financer les investissements nécessaires à la mobilité

Certes…

Mais dans le domaine, c’est Mulhouse qui décroche la palme de la ville où se prendre une prune deviendra vraiment douloureux. Le forfait post-stationnement y est fixé à 40 euros avec une minoration de 20 euros dans le cas où l'infraction est payée dans les trois jours. Du coup, faut-il craindre une flambée des prix du stationnement ? D'après la mairie, non. Les tarifs horaires resteront inchangés soit 0,80 euro en zone verte limité à une durée maximale de 4 heures et 1,50 euro avec une durée maximale de 2 heures en zone orange.

A Strasbourg, la contravention reste maintenue à 17 euros. Oui mais…si vous réglez la facture dans les 3 jours. Sinon, le montant grimpera à 35 euros. Le stationnement ne sera plus contrôlé par des agents de surveillance de la voie publique (ASVP) mais par la société Indigo. Et là en revanche, une hausse des tarifs de stationnement est programmée.


Le tarif restera le même pour les deux premières heures quelle que soit la zone (rouge, orange, verte), mais il augmentera progressivement au-delà. Une voiture garée trois heures en zone rouge, quatre heures en zone orange ou cinq heures en zone verte coûtera 35 euros, soit… le prix d’une amende si elle n’est pas réglée sous 3 jours. Vous suivez ?

Vous avez envie de vous fâcher tout rouge? Thierry Roos l'a fait. Il y a plusieurs semaines, le conseiller municipal du groupe d’opposition LR-MoDem-Société civile a lancé une pétition en ligne intitulée « Le racket du stationnement strasbourgeois ». Elle a déjà recueilli plus de 3600 signatures. 

Une pétition contre la hausse du prix du stationnement à Strasbourg / © Change.org
Une pétition contre la hausse du prix du stationnement à Strasbourg / © Change.org


Voilà pour le menu des réjouissances. Et ce n’est pas fini. En 2018, passez à la caisse côté pompe s’il vous plaît.

Hausse des prix du carburant.



En raison d’une hausse de la fiscalité, les prix du carburant s’apprêtent à flamber l’année prochaine. Ils vont augmenter de 7,6 centimes par litre pour le gazole et de 3,84 centimes pour l’essence. Selon l’Union française des industries pétrolières (UFIP) ces hausses coûteront en moyenne entre 240 et 350 euros de plus tous les ans aux automobilistes. Conséquence immédiate, certaines stations-service connaissent une affluence plus importante depuis quelques jours. Nombreux sont ceux tentés, aussi, d’aller remplir le réservoir de l’autre côté du Rhin. Faut-il s’attendre à une fréquentation massive des stations allemandes ? Attendons 2018 pour le savoir.

D’ici là, faites vos vœux ! Et bonne année bien sûr.



Sur le même sujet

Les + Lus