• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Obernai : une cagnotte en ligne pour sauver les vieux chevaux après la fermeture du centre équestre

Deux des poneys du centre équestre d'Obernai (Bas-Rhin). / © Document remis, Isabelle Courte
Deux des poneys du centre équestre d'Obernai (Bas-Rhin). / © Document remis, Isabelle Courte

Le centre équestre d'Obernai a cessé ses activités le vendredi 8 février 2019. Les chevaux doivent être vendus, mais la crainte circule de les voir partir à l'abattoir. Une cagnotte en ligne tente de leur éviter ce sort funeste.

Par Vincent Ballester

Le centre équestre d'Obernai (Bas-Rhin) a été placé en liquidation judiciaire, laissant sur le carreau les adhérentes et adhérents... et les chevaux. Comme le matériel et les véhicules du centre, ces chevaux doivent être vendus.

Mais on estime que les chevaux les plus âgés risquent de n'intéresser aucun repreneur... à l'exception des abattoirs. Une situation à laquelle ne peut se résoudre Isabelle Courte qui monté une cagnotte en ligne pour l'association Balzane, avec la ferme intention de sauver ces chevaux. 
 

Isabelle explique sa démarche: "Cette cagnotte va servir à récupérer en priorité les vieux chevaux, ceux proches de la retraite pour leur éviter une issue... fatale. On se doute qu'ils ne pourront pas être revendus. On va en récupérer le maximum, on va les héberger chez moi et chez d'autres amies éleveuses pour leur trouver de bonnes familles. Pour leur éviter de partir dans le mauvais camion, on va dire..." 
 

"De vrais petits animaux de compagnie"

La somme réunie permettrait de proposer le rachat de ces chevaux et poneys - "de vrais petits animaux de compagnie" selon Isabelle - au liquidateur judiciaire. L'objectif est de gagner du temps jusqu'à ce qu'ils aient trouvé un nouveau foyer. Ils pourraient alors y finir tranquillement leurs jours.

Caroline, l'une des employées du centre équestre, est émue par la solidarité qui s'est organisée en quelques jours: "Cela fait énormément plaisir, ça fait chaud au coeur. On a beaucoup de personnes qui s'investissent dedans, y compris des personnes qu'on ne connaissait pas, comme des voisins qui sont tristes de voir le centre équestre fermer."
 

Sur le même sujet

Stanislas

Les + Lus

Les + Partagés