Cet article date de plus de 5 ans

Panne électrique à Paris-Est : Lorrains bloqués à quai et dans les trains

Plusieurs dizaines de passagers sont restés bloqués dans les TGV en provenance de Luxembourg, Metz et Nancy en direction de la gare de Paris-est en raison d'une panne générale de courant intervenue vers 16h30, mercredi 3 février 2016. L'incident a duré 2 heures et provoqué une belle pagaille.
© Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
Trois heures et dix minutes d'attente pour les passagers en direction de Metz, à peine moins pour ceux qui partaient en TGV vers Strasbourg et Nancy : la pagaille a régné pendant près de quatre heures sur les quais de la gare de Paris-Est, mercredi 3 février 2016.

Cette vaste panne électrique a également impacté des trains transiliens et le RER E et a provoqué le blocage, parfois en pleine campagne de plusieurs dizaines de passagers en provenance d'Allemagne et de l'est de la France dans les rames TGV en direction de la capitale. Une attente qui a parfois duré plus de deux heures.

A cette panne électrique de grande ampleur dont l'origine semblait toujours inconnue peu après 20h et qui a provoqué "une véritable pagaille" dans la gare parisienne, s'est ajouté la panne d'un train en gare de Chesnay-Gagny, ce qui a contribué à aggravé la situation.

Pour autant les gilets rouges de la SNCF ne se sont jamais départis de leur bonne volonté face à l'exaspération des voyageurs et malgré des informations, de leur aveu même, "tardant à descendre de la Direction".

Un retour de la situation à la normale était espéré mercredi pour la fin de la journée.

20h45 le TGV pour Metz quitte la Gare de l'Est avec plus de 3h de retard suite à une panne électrique qui a semé "une véritable pagaille" de l'aveu même des agents @SNCF

Une vidéo publiée par France3Lorraine (@f3lorraine) le

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports transports en commun lgv