Cet article date de plus de 3 ans

Pollution aux particules fines : il est recommandé de diminuer votre vitesse de 20 km/h

La vitesse maximale autorisée sera réduite ce lundi dans la Marne, l'Aube et la Haute-Marne. Avec ce nouvel épisode de pollution aux particules fines, les préfectures ont pris la décision d'abaisser la vitesse de 20km/h sur tous les axes routiers de ces départements.

Alors que l'Ile-de-France subit un pic de pollution de l'air, les véhicules de catégorie 5 seront interdits de circuler pendant la journée du lundi 23 janvier à Paris et en proche banlieue, a annoncé la préfecture de police de Paris. ©France 3 Champagne-Ardenne
La procédure d’alerte est activée ce dimanche sur les départements de l’Aube, de la Marne et de la Haute-Marne en raison de l’épisode aux poussières fines en cours. La vitesse est diminuée de 20km/h sur les routes.

Pour les parisiens, une interdiction de circuler pour certains véhicules est mise en place ce lundi. Une semaine tout juste après l’entrée en vigueur des vignettes indiquant votre niveau de pollution. Cette interdiction pourrait concerner bon nombres d’automobilistes champardenais.
Il sera très compliqué de circuler ce lundi en région parisienne, notamment sur l'A86 autour de Paris. Cette circulation différenciée est une première. Elle remplace la circulation alternée appliquée habituellement lors des alertes pollution aux particules fines.

Cette interdiction pourrait bien vous concerner si vous devez ce lundi quitter la Champagne-Ardenne. Toute cette journée de lundi, les véhicules immatriculés avant 1997 et ceux diesel relevant de la catégorie 5, immatriculés avant 2000 n'auront tout simplement pas le droit de rouler dans la capitale et sa proche banlieue.

Cette interdiction concerne de très nombreux champardennais, des routiers aux artisans, en passant des particuliers et des étudiants.

Enfin pour rappel, la circulation à Paris est depuis lundi dernier très réglementée. Pour y circuler, et  même si vous résidez dans le Grand Est, une vignette indiquant le niveau de pollution de votre véhicule est obligatoire. Le non-respect des restrictions ou le non affichage de la vignette sont passibles d'une amende comprise entre 68 et 135 euros.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société météo