Un randonneur meurt dans une coulée de neige dans les Vosges

Les Vosges sous la neige (photo d'illustration) / © MaxPPP
Les Vosges sous la neige (photo d'illustration) / © MaxPPP

Parti en randonnée à ski jeudi après-midi dans les Vosges, un randonneur expérimenté est mort sous une coulée de neige à Saint-Maurice-sur-Moselle, sur le versant vosgien du Ballon d'Alsace.

Par Catherine Munsch

Randonneur à ski averti, un homme de 49 ans est parti en début d'après-midi jeudi. Alerté vers 18 heures par sa famille qui s'inquiétait de ne pas le voir rentrer, le peloton de gendarmerie de montagne des Vosges est parti à sa recherche. Bientôt rejoint par leurs collègues du Hohrod et des pompiers des versants vosgien et alsacien. Ensemble, ils ont exploré deux couloirs de neige et ont retrouvé la victime peu après 20 heures, dans le couloir du Birkel (sur le versant vosgien du Ballon d'Alsace), à 1.150 mètres d'altitude. Un couloir de neige connu par les skieurs expérimentés.

Malheureusement, le randonneur était seul et avec les pluies répétées de ces derniers temps, le manteau neigeux était devenu instable. L'homme de 49 ans a été emporté par une coulée de neige. Une fois le corps découvert, les secours ont remonté la victime à l'aide de cordes. Plusieurs heures ont été nécessaires pour le ramener sur la crête, puis au poste de secours. 

Attention, il n'existe pas pour les Vosges, de bulletin de risques d’avalanches comme dans les Alpes et les Pyrénnées. Il faut donc de bonnes connaissances du milieu pour pratiquer le ski de randonnées dans certaines pentes. Les conseils du peloton de gendarmerie de montagne :
  • Ne pas partir seul.
  • S’équiper d'un détecteur de victimes d’avalanche. Si tous les pratiquants en sont équipés, les chances de retrouver rapidement une victime enfouie sous la neige sont plus importantes et, non négligeable, le porteur qui déclenche l'émetteur dès le début de la balade, peut lui-aussi être retrouvé plus rapidement. 
  • Se renseigner sur les conditions du manteau neigeux. S'il n'est pas stable, renoncer à y aller. 
  • Se renseigner auprès de professionnels de la montagne et si besoin se faire accompagner par un guide.

Sur le même sujet

Nancy : statue du Général Drouot restaurée

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés