VIDÉO - Revoir le survol des hôpitaux du Grand Est par la Patrouille de France, en hommage aux soignants

Publié le Mis à jour le

Pour manifester son soutien au monde de la santé, la Patrouille de France a survolé les hôpitaux des régions durement touchées par la crise sanitaire dont ceux de la région Grand Est, les jeudi 16 et vendredi 17 juillet.

Les hôpitaux des régions les plus durement affectées par le Covid-19, Île-de-France, Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté, ont été survolés pendant trois jours par la patrouille de France, les 15, 16 et 17 juillet. Une façon pour les pilotes de cette formation emblématique de l’armée de l’air de rendre hommage aux soignants mobilisés pendant la crise sanitaire. 
 
Pour le Capitaine Cyril Touzet, pilote de la patrouille de France qui a coordonné avec les hôpitaux les points de passage, c'est une tournée particulièrement importante et symbolique: "On a souhaité que cet outil, ce plus grand drapeau français, soit utilisé dans le ciel en hommage à des gens qui ont beaucoup donné. Le but du jeu est de leur dire merci et qu'ils soient heureux." Pendant trois jours la patrouille de France a survolé trente hôpitaux sur cinq vols. 
 
Dans le Grand Est, les hôpitaux ont été survolés les jeudi 16 et 17 juillet. L'horaire des passages a été communiqué officiellement sur les réseaux sociaux de la patrouille de France, Facebook et Twitter, quelques heures seulement avant le survol, cela pour éviter des attroupements trop importants. "S'il y a des attroupements de gens qui se créent, on risque de ne pas passer",  prévenait Cyril Touzet.  C'est avec son accord, à la veille du premier vol sur la région Grand Est, que nous avons pu vous donner le programme détaillé pour la journée du 16 juillet.
 
  • Jeudi 16 juillet matin : Troyes 11h42 (voir tweet ci-dessous), Chaumont 11h54 ;
  • Jeudi 16 juillet après-midi : Mulhouse 16h14, Colmar 16h22, Strasbourg 16h29, Haguenau 16h35, Sarreguemines,  Forbach 16h49, Epinal 17h04 ;
  • Vendredi 17 juillet matin : Châlons-en-Champagne, Reims, Verdun, Metz, Nancy.
 En Alsace, les survols ont eu lieu avec une marge horaire de plus ou moins 10 minutes.
 

Le survol de la PAF à l'hôpital Simone Veil de Troyes


Le survol du Nouvel hôpital civil à Strasbourg


Le survol de l'hôpital Émile Durkheim à Épinal

Le survol du CHRU de Nancy

 

L'hommage de la Patrouille de France s'est étalé sur les trois jours suivant la Fête nationale française.