"Soirs à pressoirs", le festival de théâtre qui met en valeur le vignoble alsacien

Pour la sixième année consécutive, la compagnie des Insupportés s'installe à Reichsfeld, au milieu des vignes du domaine Borès, pour deux week-ends de représentations théâtrales. Ce rendez-vous au coeur de l'été a su fidéliser un public venu de toute la région, voire de plus loin.

C'est devenu une habitude au domaine viticole Borès de Reichsfeld : chaque été, la joyeuse troupe des Insupportés vient bousculer la quiétude des lieux, entrainant dans son sillage des spectateurs venus de tout le Grand Est, voire de Paris.

L'an dernier, le festival "Soirs à Pressoirs" affichait complet. Quant à l'édition 2021 qui se tient du 6 au 15 Aout, elle s'enrichit de deux dates supplémentaires avec jauge limitée à 50 personnes, pour s'affranchir de l'obligation de pass sanitaire. La scène est installée au pied des vignes. Mieux vaut donc prévoir de quoi se protéger de la pluie. Toutefois, en cas de déluge, le spectacle se jouera en intérieur.

Côté cour et côté jardin

Dans la famille Borès, il y a Marion, l'aînée qui marche sur les traces de ses parents : le vignoble, c'est son domaine. Elle s'enthousiasme dès qu'elle a l'occasion de présenter son terroir fait de grès, mais surtout de schiste "qui donne des vins soyeux" précise-t-elle avec fierté.

Sa sœur, Lucie, a toujours su que sa place était ailleurs : sur les planches. Le bac en poche, elle intègre donc le conservatoire d'art dramatique de Strasbourg. Et c'est là, en 2016, que le déclic se produit. "Lorsque mes parents ont aménagé le hall de pressurage, j'y ai vu un petit théâtre de campagne. C'était ce qui me manquait pour me convaincre qu'on pouvait ramener le théâtre ici". Dans la foulée, elle crée la compagnie des Insupportés, et monte le premier festival "Soirs à Pressoirs"

Marion soutient aussitôt l'initiative de sa sœur. " Les Insupportés, c'est une compagnie magique. Et je ne dis pas ça parce que c'est celle de ma sœur", se défend-elle. " J'adore leur esprit, entre humour et poésie. J'ai déjà vu des pièces de théâtre biscornues, où on n'y comprend rien. Mais là, c'est différent"

Une proposition plus contemporaine, c'est précisément ce que voulait Lucie. "Vous savez, quand j'étais au collège ou au lycée, j'allais rarement au théâtre" raconte-t-elle. Ça se passait à Strasbourg, et mes parents n'avaient pas le temps de m'y amener. Du coup, les seules occasions étaient avec l'école, mais on ne voyait que des œuvres classiques. Il a fallu que j'attende d'être étudiante pour découvrir des pièces plus actuelles. Et c'est ça que j'ai envie de promouvoir aujourd'hui"

"Les pins verts"

La dernière création de la compagnie s'appelle "Les pins verts". Une pièce écrite collectivement. C'est comme cela que les Insupportés fonctionnent. L'écriture, mais aussi la musique, les décors.... Tout est discuté et construit ensemble. "L'avantage, entre autres, c'est que chaque comédien n'est pas emprisonné dans son rôle. L'important, c'est ce qu'on raconte ensemble" précise Emma Massaux, metteure en scène. Le texte est donc signé de tous, mais c'est lors des répétitions que son regard à elle devient décisif : en plein air, dans un espace très large avec beaucoup de profondeur, il faut parfois retoucher ou déplacer certaines scènes afin de mieux s'insérer dans le décor naturel. 

"Les pins verts" racontent l'histoire d'un bébé oublié sur une aire d'autoroute. Il y retournera à l'âge adulte, en quête de celle qui l'a recueilli, et se heurtera à des secrets, des mensonges et des non-dits. Taire ce qui dérange, dans l'espoir de préserver ceux qu'on aime. " Nous nous sommes inspirés de ce qu'on a vécu durant l'année : comment on arrive à communiquer dans un contexte de temps suspendu, d'ambiance étouffante" explique Emma Massaux. La crise du Covid est passée par là. "Pendant longtemps, on ne pouvait plus nous retrouver, et lorsque ce fut à nouveau possible, nous étions chargés de tout ce que nous avons dû subir. Malgré tout, on a voulu dédramatiser, rajouter du pétillant dans tout ça"

Tous les chemins mènent aux vignes

La pièce dure 1h30 environ, après quoi, le spectateur est libre de se promener au milieu des vignes, ou de se laisser tenter par une tarte flambée et un verre de vin.

La famille Borès est dans la viticulture depuis 1723. Une partie de la production est vendue en vrac à des négociants, quant aux bouteilles, introuvables en supermarché, elles sont destinées à une clientèle de particuliers qui apprennent à connaitre le domaine par le bouche à oreille.  Alors, bien sur, le festival "Soirs à pressoirs" apporte un coup de projecteur indéniable pour le domaine. 

La compagnie des Insupportés pour sa part, n'a pas fini de s'épanouir : les comédiens, dont certains étaient encore étudiants au début de l'aventure, sont aujourd'hui tous professionnels. Leurs projets sont nombreux, leur imagination sans limite.

Mais chaque été, c'est sûr : ils prendront le chemin du retour, vers Reichsfeld et ses vignes, là où tout a commencé.

 

 

 

 

 

 

 

LES PINS VERTS - spectacle de la Compagnie des Insupportés 6, 7, 8 et 12, 13, 14, 15 août 2021 à 20h - 15 lieu dit Leh 67140 Reichsfeld.

Programme :

17h : Ouverture du festival, promenade sur le sentier des Poètes

18h30 : Restauration sur place

20h : spectacle "Les Pins Verts"

22h samedis : soirées concerts
samedi 7 août : Le Bal Perdu (https://www.facebook.com/lebalperdugroupe)
samedi 14 août : Sa Majesté Raoul (https://www.facebook.com/samajesteraoul)

Tarifs pièce de théâtre :
Plein : 15€
réduit 1* : 11€
réduit 2** : 8€

*étudiants, -25 ans, +65ans, allocataires RSA, demandeurs d'emploi, adulte accompagné d'un enfant de - 12 ans.
**groupe à partir de 10 pers. sur résevation, enfants de - 12 ans.

AVEC PASS :
* Vendredi 6
* Samedi 7
* Vendredi 13
* Samedi 14
* Dimanche 15

SANS PASS :
* Dimanche 8
* Jeudi 12

Réservation : http://compagniedesinsupportes.com/.../billetterie-en-ligne 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture viticulture théâtre