Cet article date de plus de 4 ans

Strasbourg : la commémoration des attentats a peu mobilisé

Un an, jour pour jour, après les attentats du 13 novembre, François Hollande a présidé dimanche les commémorations, empreintes de sobriété, en dévoilant des plaques en mémoire des victimes à Saint-Denis et à Paris. A Strasbourg, une centaine de personnes se sont retrouvées place Kléber.
Le rassemblement citoyen place Kléber cet après-midi
Le rassemblement citoyen place Kléber cet après-midi © France 3 Alsace
On est loin des milliers de personnes qui s'étaient mobilisées au lendemain des attentats. Le monument du général Kléber s'était alors transformé en véritable mausolée : des objets, des dessins, des textes ou des bougies qui sont restés de longs mois sur le socle de la statue.  

Aujourd'hui, le rassemblement citoyen organisé place Kléber, en hommage aux 130 victimes du 13-Novembre, était très clairsemé. Des anonymes ont répondu à l'appel lancé sur les réseaux sociaux par Abel-Abdellah Ouali, gérant d’un salon de thé strasbourgeois, mais aussi quelques élus et des représentants du collectif "Pour ne pas oublier Charlie". Mais si le choc s'est estompé, personne n'a oublié.
durée de la vidéo: 01 min 47
Commémoration du 13-Novembre à Strasbourg ©France 3 Alsace






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers terrorisme attentats de paris