Cet article date de plus de 3 ans

Teknival 2018 : 4 personnes condamnées pour trafic de stupéfiants

A l'issue du Teknival 2018, qui s'est déroulé à Marigny dans la Marne, du 27 avril au 2 mai, 4 personnes ont été interpellées et condamnées pour trafic de stupéfiants. Elles ont écopés de peine allant de 6 mois de sursis à 8 mois de sursis avec 2 ans 2 ans de mise à l'épreuve.
Alors que le Teknival 2018 s'est achevé dans le calme le mercredi 1er mai, sous la surveillance très appuyée des gendarmes, 4 personnes ont été interpellées pour trafic de drogue a-t-on appris ce vendredi. 

Selon le groupement de gendarmerie départemental de la Marne, une femme et trois hommes ont été arrêtés lorsqu'ils quittaient le site de l'ancienne base aérienne de Marigny. En les fouillant, ainsi que leur camping-car, les forces de l'ordre ont découvert 2 grammes de résine de cannabis, 5 grammes de cocaïne, 1 gramme de kétamine, et surtout 4.240 euros en liquide au total. 

Devant le Tribunal de Grande Instance de Châlons-en-Champagne, les quatre complices ont expliqué n'avoir eu l'idée de dealer pour financer leur voyage qu'en croisant un groupe d'Italiens qui vendaient de la kétamine. A l'intérieur de leur camping-car, les gendarmes rapportent avoir également saisi "une machette de 65cm de long, deux poings américains et une balance électronique de précision". 

Originaires du Var et des Bouches-du-Rhônes, les quatre personnes interpellées sont âgées de 21 à 23 ans. La seule femme du groupe a été condamnée à 6 mois d'emprisonnement avec sursis simple, tout comme l'un des trois autres complices. Les deux autres ont été condamnés à 6 mois de prison ave sursis et 2 ans de mise à l'épreuve, et le dernier - en "récidive" selon la gendarmerie - à 8 mois d'emprisonnement avec sursis et 2 ans de mise à l'épreuve. Le camping-car a été confisqué.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
teknival culture musique