Cet article date de plus de 3 ans

Teknival 2018 : départ des derniers teufeurs sous le regard de la gendarmerie

Ce mercredi 2 mai, il restait un petit millier de teufeurs sur le site du Teknival 2018, à Marigny dans la Marne. Près de 150 gendarmes étaient chargés de faire évacuer les derniers raveurs.
Le Teknival 2018 a beau être terminé, la musique retentit encore. Quelques derniers groupes de teufeurs veulent profiter de la fête jusqu'au bout.... sous le regard des gendarmes. Dans le ciel, l'hélicoptère de la gendarmerie incite les teufeurs à partir, et au sol, ils sont 150 à être chargés de faire évacuer le site. Jusqu'en début d'après midi, c'est donc une file continue de véhicules qui quitte l'ancienne base aérienne de Marigny dans la Marne.

Sur le tarmac, des tas de déchets ont été formés. Les stigmates de 4 jours de fête presque sans interruption. Chloé, une teufeuse, tente de trier les détritus, alors que les maires des communes alentours, Gaye et Marigny, et le gestionnaire de cette zone Natura 2000, s'aventurent sur la base pour un premier état des lieux. Pour dissuader le Teknival de revenir, un projet de centrale solaire est à l'étude. Pour l'instant, la base aérienne appartient toujours à l'armée.

Voir notre reportage

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
teknival culture musique