Les vignes champenoises se portent bien

© Philippe Cocquempot / France 3 Champagne-Ardenne
© Philippe Cocquempot / France 3 Champagne-Ardenne

Rongées par le Mildiou l'an dernier, les vignes se portent mieux en 2017. Aujourd'hui, c'est le manque d'eau qui inquiète les vignerons.

Par F.M avec S.D et P.C

Ils croisent les doigts. Cette année, les vignerons espèrent que la bonne santé de leurs vignes va durer. En 2016, 100% des arbustes de la Champagne étaient infectés par le Mildiou. Un an plus tard, c'est la sécheresse et le gel de cet hiver qui inquiètent les professionnels.

20% de pertes à cause du gel


"Nous sommes en fort déficit depuis l'automne dernier. Le bilan hydrique est très faible. (…) La vigne se développe mais croit peu", explique Arnaud Descotes, directeur des services techniques du Comité Champagne.

A cause du gel de cet hiver, le vignoble champenois a perdu 20% de ses bourgeons en avril dernier. Des conditions météo difficiles qui compliquent les prévisions de rendements des vignes.

Les vendanges devraient quant à elles avoir dix jours d'avance par rapport à la moyenne. Les premiers coups de sécateurs seront donnés dès la fin du mois d'août et début septembre.

Retrouvez notre reportage 

Le point sanitaire dans les vignes
Point sur l'état de santé des vignes à Chouilly, dans la Marne à deux mois des vendanges... - France 3 Champagne-Ardenne - S. Dumay / P. Cocquempot / P. Gasiorek

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Epernay : un dispositif de sécurité renforcé pour les Habits de Lumières

Près de chez vous

Les + Lus