Déconfinement : pourquoi aller en forêt vous fera le plus grand bien ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Odile

Ca y est, c’est enfin possible. Depuis ce lundi 11 mai vous êtes à nouveau autorisés à vous promener en forêt. En ce début de déconfinement, des thérapeutes recommandent une balade au contact de la nature afin d’évacuer le stress et les angoisses générés par la crise du coronavirus.
 

A part si vous vivez en forêt, cela fait sans doute deux mois que vous n’y avez pas mis les pieds.
La forêt, interdite pendant le confinement, est à nouveau accessible à tous, sans limites. Disons le franchement, une balade d’une heure, à tourner en rond pendant un kilomètre cela n’est pas forcément très relaxant !

Les vertus du bain de forêt

Pourtant une bonne balade en forêt, s’il elle avait été autorisée, aurait certainement fait le plus grand bien aux citoyens, bien plus que d’aller passer une heure au supermarché du coin, avec des gants, un masque en zigzagant avec son chariot pour s’éloigner le plus possible des autres clients.


Car "prendre un bain de forêt", cela a des vertus multiples et des conséquences très bénéfiques sur notre santé.  C’est en tout cas l’avis d’experts en santé et de thérapeutes, et particulièrement des sylvothérapeutes comme Eric Brisbare.

Depuis 10 ans cet accompagnateur en montagne emmène les promeneurs se ressourcer au contact des arbres sur les hauteurs des Vosges. Une activité que cet ingénieur  pratique depuis plus de 15 ans, et qui lui permet de déconnecter rapidement des effets de stress générés par notre mode de vie actuel.

Une simple balade en forêt permet de retrouver assez rapidement un calme mental, un bon sommeil, et de renforcer son immunité.

- Eric Brisbare, Sylvothérapeute et accompagnateur en montagne

Outre sa propre expérience, il s’appuie notamment sur des recherches effectuées par le Pr Qing Li au Japon. Ce médecin et biologiste reconnu, professeur à l’école de médecine de Tokyo, a mené différentes études sur le sujet. Et ses conclusions sont claires : marcher dans les bois a un effet positif sur le stress, l’arthrose, l’insomnie, l’anxiété ou encore l’hypertension.

Une réduction du stress

Les balades en forêt font baisser drastiquement le taux de cortisol, l’hormone du stress, et par conséquent le rythme cardiaque.

- Eric Brisbare, Sylvothérapeute et accompagnateur en montagne

Les études du Pr Qing Li montrent que les bains de forêts boostent durablement notre immunité. En effet, les arbres sécrètent des phytoncides, des composés organiques volatiles qui visent  à se protéger contre les bactéries et les champignons. Quand nous respirons ces phytoncides,  cela stimule nos cellules NK (Natural killer, anti cancer) qui du coup, neutralisent notre système nerveux sympathique.
Le système nerveux sympathique, c'est celui qui nous fait réagir par la peur, la fuite ou l’attaque, et que nous avons particulièrement sollicité pendant cette crise sanitaire en générant nos angoisses…

Ces biomolécules sont un véritable cadeau de la nature. Et cela tombe bien, car les arbres les sécrètent justement en ce moment, au printemps et à l’automne. C’est donc la période idéale pour aller prendre un bain de forêt.

Prenez le temps d'écouter les sons de la forêt vosgienne ci-dessous. 

Quelques heures suffisent

Rassurez-vous, pas besoin d’aller jouer les scouts pour en retirer tous les bénéfices. Si vous allez passer une ou deux heures dans la forêt, vous en ressentirez déjà les effets positifs.
"L’idée bien sûr, ce n’est pas d’aller se défouler en criant, ou en courant, ou voire même de s’oblige à faire une randonnée de plusieurs dizaines de km, mais plutôt de s’immerger dans la forêt et de mettre ses cinq sens en éveil", nous explique Eric Brisbare.

C’est le même conseil que prodigue  François Tournay, pharmacien à Nancy, et qui organise des balades méditatives à la recherche d’un équilibre de l’esprit et des sens…et de quelques plantes sauvages comestibles.

Il ne faut pas aller se balader en ayant un but, mais plutôt se laisser imprégner de la nature, ressentir les informations qu’elle nous donne, voire marcher pieds nus pour se reconnecter avec la terre.

- François Tournay, pharmacien à Nancy

On peut aussi pour cela goûter aux jeunes pousses, ou enlacer un arbre pour écouter monter la sève. Mais quand on n’y connait pas grand-chose, il vaut mieux y aller accompagné, avec un professionnel comme Eric Brisbare.

Quand il y a une montée de sève, c’est 400 kg par cm 2, aucune machine créée par l’homme n’a autant de force qu’un arbre !

- Eric Brisbare, Sylvothérapeute et accompagnateur en montagne

Les forêts de hêtres et de feuillus en général sont plutôt apaisantes, et celles de sapin plutôt tonifiantes. Si vous y allez, faites attention à ce que l’éveil soudain de vos sens ne vous fasse pas oublier quelques règles de base.

Respectez les animaux en pleine période de reproduction. Depuis deux mois, ils ont perdu l’habitude de voir des randonneurs, restez sur les chemins larges. Portez un pantalon et mettez du spray conte les tiques, et éviter de vous frotter aux arbres avec trop de lichens, ou si vous êtes allergiques, demandez conseil.

Plus c’est long, plus c’est bon

Les études du Pr Qing Li montrent qu’après avoir passé plus de 3 jours et 2 nuits dans la forêt, les effets bénéfiques durent encore pendant un mois. Les bains de forêts sont d’ailleurs reconnus comme une médecine préventive immersive par le ministère japonais de la Santé.

On en est encore loin en France. Mais on a le droit de rêver qu’ils seront peut-être un jour prescrits par les médecins et remboursés…Autant de bonne raisons en tout cas de protéger nos forêts et nos arbres.