Epinal : festival de photographie "Fenêtres sur Cours"

Publié le
Écrit par Thierry Pernin
Installation de l'exposition de l'artiste Francis Meslet à la BMI d'Epinal.
Installation de l'exposition de l'artiste Francis Meslet à la BMI d'Epinal. © FTV Nancy / ThierryPernin.

Les 12 et 13 septembre, l'association Grand Angle Epinal organise son premier festival photographique à l’Espace Cours, au centre culturel et à la BMI d’Epinal.

Créé par l'association Grand Angle Epinal, le festival "Fenêtres sur Cours" se déroule dans trois lieux de la ville des images :

Je me concentre essentiellement sur le patrimoine, l'architecture et la notion d'abandon.

Francis Meslet, photographe

Le photographe Francis Meslet a reçu de l’International Photo Awards, l’année dernière, un 1er prix pour ses séries "Mind Travels" : séries à la fois visuelle et sonore dont il a sélectionné plusieurs photographies pour le festival "Fenêtres sur Cours", à Epinal. Chaque série de photos est accompagnée d'un QR code qui déclenche une musique, composée par des artistes du label indépendant "Ici d'ailleurs".
Passionné d’architecture et de patrimoine, il a parcouru sa région, la France, l’Europe et même un peu plus, jusqu’au Japon, pour trouver des lieux laissés à l’abandon par l’homme.

"A chaque fois que je me suis promené dans ces endroits, outre l’intérêt architectural, il y a une poésie à travers le silence et l’histoire qu’on essaie de deviner", nous confie l'artiste. "Je concentre essentiellement sur le patrimoine, l’architecture et la notion d’abandon."
Dans ses photographies, Francis Meslet essaie de restituer le mieux possible l’émotion qu’il a eu lorsqu’il a visité ces lieux qui ne sont pas accessibles à tout le monde. Il faut faire des recherches compliquées. Ils sont souvent interdit d’accès et très souvent dangereux.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.