• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Remiremont: un thuya de 120 ans connaît une deuxième vie grâce à un sculpteur des Hautes-Vosges

C'est dans le jardin de Philippe Mathieu que le sculpteur francis Cuny a "ressuscité" le thuya géant âgé de 120 ans. / © Jean-François Didier - France 3 Lorraine
C'est dans le jardin de Philippe Mathieu que le sculpteur francis Cuny a "ressuscité" le thuya géant âgé de 120 ans. / © Jean-François Didier - France 3 Lorraine

Le vieil arbre de Remiremont devenait dangereux. Sans le déraciner, le sculpteur Francis Cuny lui a redonné vie en lui évitant l'abattage et le débitage. Ce thuya âgé de 120 ans est devenu en trois mois une magnifique sculpture de six mètres de haut. Une oeuvre monumentale inaugurée le 29 juin 2019.

Par Jean-François Didier

C'est une belle histoire d'amour et de respect entre des hommes et un arbre. Avec une famille de Remiremont (Vosges) très attachée à son vieux thuya géant. Il ne devait finir ni abattu, ni débité. Et comme les Ephad pour végétaux n'existent pas, la famille Mathieu, propriétaire du terrain de toujours du vieil arbre, a choisi la voie artistique pour lui donner une deuxième vie.

120 ans en arrière, ce thuya géant n'était qu'un arbrisseau dans le jardin d'une belle demeure bourgeoise en chantier.

L' arbre a été planté quand les travaux de la maison commençaient.
Philippe Mathieu, propriétaire du thuya et de la maison.

En 2017, ses plus hautes branches culminaient à plus de 25 mètres et la base -racines et tronc- prenait de l'ampleur au sol.  Un jour, le petit conifère devenu vénérable repère végétal du centre ville de Remiremont perdait une branche côté jardin, puis en lâchait une autre sur la rue. Il devenait aussi respectable que dangereux. Bref, ça sentait le sapin. Pour éviter un voyage en scierie -là où les arbres vont à l'abattoir- le cousin éloigné du cèdre a fait l'objet de toutes les attentions dues à un patient en fin de vie.

Diaporama des travaux

Thuya géant


D'abord ausculté par le délicat Grégoire Cunat, (élagueur et paysagiste à Remiremont), l'ancêtre a d'abord été élagué avec mille précautions. Pas de massacre tronçonné, plutôt une épilation méticuleuse. Et c'est lui, l'"esthéticien des arbres", qui a branché Philippe et Annie Mathieu avec un sculpteur du coin. 
 

Francis Cuny, artiste, sculpteur et sauveur

Les Mathieu et le sculpteur Francis Cuny se rencontrent fin 2017. Se voient et se revoient. Se donnent le temps de prendre le temps. Le thuya mérite une belle fin de vie et une nouvelle envolée des plus respectueuses. Le projet prend forme au fil des ébauches sur papier et des idées des uns et des autres. Le thuya restera là. Là où il a toujours si bien vécu et si majestueusement grandi. Sans le déraciner.

Il faut donc penser une oeuvre bien en terre, verticale et belle. Alors Francis propose un dessin, puis une maquette. La sculpture, aux allures de totem urbain à l'entrée du jardin situé, devra signifier l''accueil et l'ouverture. Et elle sera surmontée d'un oiseau. D'où son probable nom : "l'envol."
Francis Cuny, sculpteur sur bois, glace, neige et granit / © Jean-François Didier - France 3 Lorraine
Francis Cuny, sculpteur sur bois, glace, neige et granit / © Jean-François Didier - France 3 Lorraine

Faire vivre et revivre le vieux tronc

Alors, depuis le début du printemps 2019, Francis Cuny travaille sur le vieux thuya. Il le creuse, le découpe un peu, le caresse beaucoup. Ses longues et fortes mains d'ancien bûcheron manient les tronçonneuses comme des pinceaux. Sous ses doigts, le travail du bois se rapproche de la haute couture.

L'ancestral thuya devient totem. Francis se charge de l'habiller. Sur un côté, il a inventé une petite niche "pour que les enfants viennent s'y amuser ou s'y cacher". Dans le centre et sur l'extérieur du tronc, des ouvertures, pour laisser entrer la lumière et la faire jouer avec les reliefs. Des "pétales" ou ailettes de bois seront disposés en spirale autour du tronc. Le thuya nouvelle version est encore en cours d'évolution.

Ce vendredi 14 juin, Philippe Mathieu et Francis Cuny se sont rendus à Vannes-le-Châtel  (Meurthe-et-Moselle) pour y rencontrer les artistes verriers du CERFAV et leur proposer d'intégrer un prisme de verre au coeur du tronc pour faire surgir un arc en ciel de lumière.
Philippe Mathieu, propriétaire du thuya / © Jean-François Didier - France 3 Lorraine
Philippe Mathieu, propriétaire du thuya / © Jean-François Didier - France 3 Lorraine

Francis Cuny dispose de deux semaines pour finaliser tranquillement et signer son oeuvre au gré de ses idées, de celles des passants, des curieux et des Mathieu. L'oeuvre deviendra à coup sûr un nouveau point de repère pour les romarimontains.

Le baptême de la nouvelle vie du vieux thuya géant sera célébré à Remiremont le 29 juin 2019.

 

thuya géant - diaporama

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus