• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

C'est Beau Dehors apprend à grimper avec BlocNote

Le bloc avec BlocNote / © Synovie pour France 3 Grand Est
Le bloc avec BlocNote / © Synovie pour France 3 Grand Est

Ho Hisse ! Non Margaux n'est pas sur un bateau mais sur un roc qu'elle tente d'escalader. Pour y parvenir, elle écoute les conseils de BlocNote, une association vosgienne originale dédiée à cette spécialité de l'escalade qu'on appelle le bloc. Découverte en milieu naturel.

Par Sophie Gueffier

Si je vous dis bloc ? 
Vous pensez à quoi ?

Mon "moi" casanier et un rien scolaire répondra : un bloc de papier, un bloc-notes  !
Mais mon "moi" dynamique, lui, vous parlera sport et escalade.


De l'escalade, oui, mais pas n'importe comment 

Les bloqueurs, puisque c'est comme cela qu'on les appelle, sont des grimpeurs-plaisir. L'enjeu n'est pas de repousser ses limites sur les plus hauts pics du monde. 

L'enjeu relatif est de se hisser sur des rochers - des blocs - qui ne dépassent pas les cinq mètres de hauteur. 
le sportif peut ainsi évoluer librement, sans crainte de risques majeurs, et peut se passer du matériel de sécurité de l'escalade traditionnelle. 
Son kit est composé d'un matelas amortisseur de chute ou "crash pad", de chaussons d'escalade, de colophane pour ne pas glisser et d'une brosse pour nettoyer les prises. 

Le bloc peut être pratiqué en milieu naturel ou artificiel.


Liberté et beauté du geste

L'enjeu réel réside dans la difficulté des passages et des choix de prises du grimpeur. Plus le grimpeur choisit des mouvements difficiles, plus il développe son endurance et la force dans ses doigts. 
Un défi sur soi-même. Vers ce que les bloqueurs appellent "l'explosivité".Margaux s'est donc laissée tenter par l'appel du tout petit vide.

Et avec l'aide des bloqueurs de l'association BlocNote, elle a surmonté sa peur et atteint le haut du bloc. 
 
C'est beau dehors : BlocNote



 

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus