Vosges : Il fait un tour de France à pied, après un AVC, pour prouver que la vie peut continuer

Publié le
Écrit par Malika Boudiba .

136 kilomètres parcourus, il en reste 3.064, un jeune vosgien, Valentin Michel, a entamé son tour de France à la marche le 09 avril. Sans assistance. Arrivée prévue le 04 décembre.

Valentin Michel, un jeune homme de 29 ans, maître-nageur et rugbyman vosgien, a été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2019.

Le 9 avril 2022, il a pris le départ pour 3.200 Km à pied. "Je veux prouver au monde que la vie ne s'arrête pas quand on a un handicap", nous avait-il déclaré en préparant ce périple. Depuis, il est très suivi sur son compte Facebook  "En avant Valou" et son Instagram.

"Aujourd'hui, c'est plus qu'un objectif"

"Si on m'avait dit avant l'AVC : "Valentin, tu vas faire un tour de France, 3.200 km en marchant", j'aurais répondu : jamais de la vie", nous avait confié le jeune homme. Mais, bizarrement, "aujourd'hui, c'est plus qu'un objectif". Valentin veut se sentir en vie. "La vie continue quand on a un handicap." Son parcours et son combat sont d’ailleurs relayés par l’association ensemble contre l’AVC.

Je me suis retrouvé face à des barbelés en suivant mon application de marche. Mais tout va bien.

Valentin Michel

Il est actuellement en route pour Recologne-lès-Rioz, en Haute Saône. Si tout va bien, il sera dans le Jura à partir de vendredi. 

Il nous a livré ses premières impressions sur ce long périple qui ne fait que commencer : "C’est un peu plus difficile que je le pensais. J’ai eu quelques ampoules et des courbatures la première semaine. Je me suis retrouvé face à des barbelés en suivant mon application de marche. Mais tout va bien. Je profite du spectacle offert par la nature. J’ai vu passer un lièvre, une biche et une buse et c’est vraiment très cool".  

Nous avions consacré un premier article à Valentin Michel juste avant son départ en mars 2022. Depuis, le jeune Vosgien a parcouru 136 km sur les 3.200 prévu. Ce mardi 19 avril, il lui en reste 3.064.

Nous vous tiendrons au courant de sa progression.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité